PUBLICITÉ

L'aspirine: le médicament préféré des sportifs

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/04/2012 - 16h36
-A +A

Dans les milieux sportifs, l'aspirine sert souvent à combattre les douleurs musculaires ou à fluidifier le sang dans l'espoir d'une amélioration de la performance.

Analyse d'un phénomène Aspirine et Sport.

PUB

L'aspirine a beaucoup d'indications

Il y a peu de médicaments qui, comme l'aspirine, font l'objet de tant d'indications.

On la retrouve en effet dans les traitements:

  • de la migraine,
  • de l'arthrite,
  • de la grippe,
  • de la gueule de bois,
  • etc.

Classiquement, on lui reconnaît quatre actions distinctes:

  • D'abord, elle est antalgique, c'est-à-dire qu'elle atténue la sensation de douleur.
  • Elle est aussi antipyrétique, car elle fait tomber la fièvre.
  • Elle est anti-inflammatoire, c'est son indication la plus ancienne.
  • Enfin, elle empêche les plaquettes sanguines de se fixer aux parois délabrées des artères et permet d'éviter ainsi la formation des caillots à l'origine de thromboses.
    Depuis qu'on lui a découvert cette qualité il y a une quinzaine d'années, on l'utilise en traitement préventif des maladies cardiovasculaires.

Les personnes dites "à risque" suivent de plus en plus souvent des traitements au long cours à base d'aspirine et cela explique notamment pourquoi les courbes de ventes continuent d'augmenter malgré l'ancienneté du produit.

 

Et les sportifs, pourquoi aiment-ils l'aspirine?

Dans le sport, l'aspirine jouit également d'a priori plutôt favorables. Rappelons qu'elle ne figure pas sur la liste des substances interdites.

D'après les témoignages, son usage serait même assez répandu lorsqu'il s'agit de soulager des maux aussi divers que:

  • les courbatures,
  • les coups de soleil,
  • les douleurs articulaires,
  • les tendinites,
  • etc.

D'aucuns soutiennent même que l'aspirine améliore leurs performances au motif notamment qu'elle fait baisser le thermostat central de l'organisme.

Malheureusement pour eux, cette explication ne résiste pas à l'analyse scientifique, son action contre la fièvre ne s'exercant que dans le cadre d'une maladie. Mais cela n'empêche pas le milieu sportif de continuer à colporter cette croyance.

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 09/08/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/04/2012 - 16h36

www.cbip.be

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Prévention cardiovasculaire : aspirine au réveil ou au coucher ? Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

A la suite d'un événement cardiovasculaire, on prescrit de l'aspirine à faible dose afin de prévenir les récidives. L'efficacité de ce traitement a été démontrée. Toutefois, il semblerait que les effets bénéfiques ne se manifestent que lorsqu'elle es...

L'aspirine exerce-t-elle un effet préventif contre le cancer? Mis à jour le 22/04/2003 - 00h00

Le bon vieux cachet d'aspirine s'enorgueillit d'un beau palmarès: de fébrifuge à anti-coagulant dans la prévention des infarctus et des attaques d'apoplexie. Mais se lancera-t-il prochainement dans une nouvelle carrière en tant que moyen de préventio...

Aspirine : 12 points clés pour une automédication réussie Publié le 11/04/2017 - 12h04

L' aspirine , ou acide acétylsalicylique selon la dénomination internationale commune, est un anti-inflammatoire qui soulage la douleur et la fièvre. Mais attention, l'aspirine est aussi une molécule qui diminue la coagulation du sang.… Même avec un...

L'aspirine réduit le risque de cancer du sein Mis à jour le 29/06/2004 - 00h00

Des chercheurs américains ont constaté que les femmes prenant régulièrement de l'aspirine couraient un risque moindre de développer un cancer du sein . Des études complémentaires doivent cependant encore venir confirmer ou infirmer cette découverte.

Plus d'articles