PUBLICITÉ

Arrêt du tabac et prise de poids : la solution est en vous !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/10/2015 - 11h04
-A +A

Vous souhaitez arrêter de fumer mais vous craignez pour votre ligne ? Vous avez raison, les kilos s'installent souvent après l'arrêt du tabac. Il est cependant possible aujourd'hui de se débarrasser de ce fléau sans prendre un gramme. Explications.

PUB


Arrêter de fumer, mais sans prendre de poids

Arrêter de fumer vous tente. Reste la peur de devenir irritable, et surtout, la fameuse prise de poids. Les femmes appréhendent d'autant plus l'arrêt du tabac que certaines d'entre elles utilisent la cigarette pour contrôler leur poids! Soit je fume, soit je mange. Cela ressemble à une grande et mauvaise excuse.

En effet, à l'arrêt du tabac, la prise de poids ne concerne que deux fumeurs sur trois et provoque en moyenne un gain de 2,8 kg chez l'homme et de 3,8 kg chez la femme. Un gain de poids très important (de plus de 13 kg) est observé chez 10% des fumeurs et 14% des fumeuses, essentiellement chez des sujets de plus de 50 ans*. Enfin, la prise de poids est d'autant plus importante que la consommation de cigarettes est grande. Les ex-fumeurs reviennent au poids normal des non-fumeurs de leur âge. Rien de bien catastrophique surtout si l'on planifie correctement son sevrage tabagique.

Des kilos qui partent en fumée

Les effets de la nicotine sur le poids sont indiscutables : elle a un effet coupe-faim, favorise la lipolyse, la dégradation des graisses, diminue la lipogenèse (processus métabolique qui consiste à fabriquer et à stocker de la graisse sous forme de triglycérides dans les adipocytes) et augmente la dépense énergétique globale : 30 cigarettes par jour engendrent une dépense de 300 calories en moyenne. En résumé, pour une même action, le corps du fumeur va brûler plus de calories. Autre conséquence de la nicotine, elle diminue la sensation de faim en réduisant les contractions de l'estomac et en élevant rapidement la glycémie (taux de sucre dans le sang). Le niveau d'insuline, l'hormone qui fait entrer les nutriments dans les cellules et ordonne leur stockage, est abaissé. L'appétit est freiné.

Initialement publié par Patricia Riveccio, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 27/04/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/10/2015 - 11h04

*Entretiens de Bichat 2000.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
mimie1956

Fumeuse depuis l'âge de 16 ans et ayant plus de 50 ans actuellement je suis parvenue a arrêter la cigarette avec la méthode champix.
Seul problème chez moi irritabilité pendant le traitement et prise de poids car beaucoup de grignotage.
Suis maintenant un régime mais enfin débarassée de cette cigarette depuis le 29 septembre2009.
Superbe économie car je met tous les jours les 6 euro de mon paquet dans une tirelire
bonne chance à tous

PUBLICITÉ
A lire aussi
Je veux arrêter de fumer : qu'est-ce qui marche ? Publié le 18/11/2015 - 10h59

En matière d’ arrêt du tabac , il n’existe pas de recette miracle. Cette entreprise est extrêmement difficile et chaque fumeur doit trouver et adapter la ou les méthodes qui lui convient. Ceci dit, il existe des techniques de sevrage qui se sont révé...

Plus d'articles