Antidouleurs: quelle dose pouvez-vous prendre en automédication?

Mise à jour par Michelle Cooreman, journaliste santé le 14/05/2012 - 18h00
-A +A

PUB

Rôle limité de l’aspirine en tant qu’antidouleur

Bien que l’aspirine ait une action antidouleur et antipyrétique, elle est généralement remplacée en cas de douleur et de fièvre par le paracétamol. Seulement, à forte dose, ce dernier a un effet anti-inflammatoire, mais aussi davantage d’effets secondaires.

Ce qui explique qu’en cas d’inflammation, on préfère un anti-inflammatoire.

De plus, l’aspirine joue un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

La dose d’aspirine diffère selon son utilisation:

  • 4 g par jour pour les adultes avec douleur et/ou fièvre,
  • 2 à 6 g par jour pour les adultes souffrant d’une inflammation
  • et 75 à 100 mg par jour pour lutter contre la formation de caillots sanguins.

Chez les enfants de moins de 12 ans atteints d’une infection virale, l’aspirine n’est plus recommandée à cause du risque accru de syndrome de Reye, pouvant engager le pronostic vital.

 

Anti-inflammatoires - ibuprofène : des antidouleurs efficaces mais…

L’ibuprofène est un anti-inflammatoire en vente libre en dose orale faible.

Les anti-inflammatoires ont des propriétés antidouleurs, antipyrétiques et anti-phlogistiques.

Ils s’accompagnent toutefois souvent aussi d’effets indésirables, plus nombreux et plus graves chez les personnes âgées. Parmi ces effets secondaires, l’atteinte de la muqueuse gastrique, s’accompagnant parfois de saignements, est l’un des plus redoutés.

Les anti-inflammatoires sont dès lors parfois associés à des protecteurs gastriques ou sont enrobés d’une pellicule spéciale de façon à n’être actifs que dans l’intestin. De plus, les anti-inflammatoires affaiblissent souvent l’action des autres médicaments, comme les anti-hypertenseurs.

Initialement publié par Michelle Cooreman, journaliste santé le 14/05/2012 - 18h00 et mis à jour par Michelle Cooreman, journaliste santé le 14/05/2012 - 18h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB