PUBLICITÉ

Antidépresseurs : la sexualité en prend un coup

Publié par Isabelle Eustache le 22/04/2003 - 00h00
-A +A

Les troubles sexuels font partie des symptômes de la dépression. Mais inversement, ils peuvent se manifester en tant qu'effet secondaire du traitement par antidépresseur. Comment savoir, comment s'y retrouver ?

PUB

Au sein des symptômes de la dépression, qui passent par un manque de plaisir dans tous les domaines de la vie, peuvent naturellement figurer les troubles sexuels.Perte de libido, problème érectile ou d'éjaculation chez l'homme, d'excitation ou d'accès à l'orgasme chez la femme, un ou plusieurs de ces troubles accompagnent la dépression chez environ 30 à 40% des patients. Or, les études qui avancent ces chiffres ne mentionnent pas si c'est la maladie qui provoque ces perturbations ou le traitement par antidépresseur.Les données disponibles indiquent que si les antidépresseurs améliorent les symptômes de la dépression, les troubles sexuels persistent très souvent. Pour d'autres personnes, le traitement fait apparaître des problèmes sexuels auparavant inexistants.Il semblerait que tous les antidépresseurs n'agissent pas de la même facon sur la sexualité, ni chez tous les patients. Certains diminueraient plutôt la libido, tandis que d'autres influenceraient l'excitation ou encore l'orgasme. Précisons par ailleurs, et à juste titre, que certains antidépresseurs sont utilisés pour traiter l'éjaculation précoce.

En parler avec son médecin

Dans tous les cas, il ne faut jamais arrêter le traitement, mais en parler avec son médecin, afin qu'il trouve une solution appropriée.

  • Les effets secondaires d'un médicament étant dose-dépendants, la dose peut être diminuée.
  • Nombre de troubles apparus lors de l'instauration d'un traitement disparaissent spontanément en quelques mois.
  • Tous les antidépresseurs n'ayant pas les mêmes effets, il suffit parfois de changer de classe thérapeutique.
  • Votre médecin peut vous proposer de faire des " fenêtres thérapeutiques ", qui consistent par exemple à arrêter la prise médicamenteuse durant un week-end (mais ne le faites jamais sans l'avis préalable de votre médecin).
  • Certains médicaments peuvent être prescrits en plus de l'antidépresseur afin de faire disparaître le trouble sexuel.
  • Un inducteur d'érection est parfois utilisé pour pallier l'effet secondaire de l'antidépresseur.
  • Sachez enfin, que les troubles secondaires aux médicaments sont réversibles à l'arrêt du traitement. Ces alternatives doivent encourager les patients à parler de leur problème avec leur médecin traitant. Pour toute personne déprimée, la sexualité reste un centre d'intérêt important. Il est impératif de la prendre en charge : une meilleure qualité de vie sexuelle contribue à l'observance du traitement et participe à la guérison.
Publié par Isabelle Eustache le 22/04/2003 - 00h00 Ferguson J.M., The effects of antidepressants on sexual functioning in depressed patients: a review. J. Clin. Psychiatry, 62 (suppl 3) : 22-34, 2001. Zajecka J., Strategies for the treatment of antidepressant-related sexuel dysfunction. J. Clin. Psychiatry, 62 (suppl 3) : P 35-43, 2001.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sexualité : quand les médicaments s’en mêlent Mis à jour le 22/07/2015 - 10h17

L’apparition de troubles sexuels avec un nouveau traitement prescrit n’est pas si rare. Car, parmi les médicaments courants pouvant interférer avec la sexualité se trouvent les antidépresseurs et certains antihypertenseurs… Pas d’inquiétude pour auta...

Troubles sexuels : et si c'était la thyroïde ? Publié le 29/01/2015 - 17h46

Les troubles sexuels sont fréquents et importants chez les hommes atteints d'un dysfonctionnement de la thyroïde . Il est donc essentiel d'en parler à son médecin, d'autant plus que les troubles sexuels cèdent le plus souvent avec le traitement de la...

L'orgasme, but ultime du plaisir sexuel ? Mis à jour le 04/03/2003 - 00h00

Nombreuses sont les questions des hommes et des femmes sur le plaisir et sur l'orgasme. Puis-je ressentir du plaisir sexuel sans avoir d'orgasme ? Je n'ai pas d'orgasme à chaque relation sexuelle, est-ce normal ? Comment puis-je intensifier mes orgas...

Plus d'articles