PUBLICITÉ

Anorexie de l'ado : conseils aux parents pour repérer tôt la maladie

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 19/03/2014 - 12h52
-A +A

L’anorexie est une maladie qui s’installe insidieusement.

Elle frappe surtout les adolescentes et les jeunes filles entre 12 et 20 ans, obsédées par la minceur.

À l’heure où les régimes pour maigrir fleurissent de partout, comment la détecter et mettre en œuvre tout ce qui est possible pour l’éviter ?

PUB

L’anorexie, c’est quoi ?

Quelques chiffres :

En moyenne, on estime que 0,5% des jeunes filles sont touchées par l'anorexie.

L'âge où l'incidence est la plus élevée est entre 10 et 19 ans.

Chez l'homme, l'anorexie est plus rare, avec une prévalence entre 0 et 0,16%

Ces pourcentages sont peu élevés, mais ils cachent des milliers de victimes...

Ce terme vient du grec ancien anorexia qui signifie « absence de désir ». L’anorexie, c’est l’absence d’envie de manger, d’appétit : elle existe comme conséquence de certaines maladies, digestives ou cancéreuses.

Mais dans le cas des filles, il s’agit d’anorexie mentale et c’est un trouble psychique du comportement alimentaire.
Elles ont normalement faim mais elles se privent de manger parce qu’elles sont obsédées par le désir de maigrir. Et cette obsession prend le pas sur tout le reste de leur vie. C’est une addiction comparable à celle de la drogue.

On ne sait pas vraiment pourquoi l’anorexie frappe plus souvent les filles que les garçons, mais on a constaté que l’âge s’abaisse de plus en plus et que des enfants de 8 / 9 ans deviennent anorexiques. C’est dire les ravages que fait le culte actuel de la minceur. 

Quels sont les signes de l’anorexie ?

En général, l’anorexie démarre avec un régime amaigrissant, souvent sauvage et toujours déséquilibré. Cette dévotion à la minceur est tellement importante maintenant que la fille est encouragée par sa famille et ses ami(e)s et félicitée pour ces kilos perdus.

  • Elle est heureuse, elle se sent bien et un sentiment de puissance sur elle-même, de maîtrise de son corps l’envahit peu à peu, qui la conduit de vouloir absolument et de continuer à perdre du poids.
  • Elle évite tout ce qui risque, selon elle, de la faire grossir : ce qui est sucré, évidemment, mais aussi tous les aliments contenant du gras, y compris et surtout, les viandes. Elle boit énormément d’eau et se pèse plusieurs fois par jour.
    Il lui arrive souvent de se faire vomir.
  • Elle saute de plus en plus de repas, trouve tous les prétextes possibles pour ne pas se mettre à table.
    Mais n’hésite pas pour autant à aider sa mère à faire les courses et préparer les repas : elle est même souvent bonne cuisinière.
  • Elle travaille très bien à l’école : c’est plutôt un genre de petite fille modèle sur laquelle les parents ne se posent pas vraiment de questions.
    D’où le danger de cécité de ceux-ci.
  • Elle fait aussi beaucoup de sport, de façon de plus en plus intense, sans manifester la moindre fatigue.
    Et elle peut aussi prendre (en douce) des laxatifs et des diurétiques.
  • Elle maigrit de plus en plus et n’a plus de règles. 

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 27/03/2014 - 11h00 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 19/03/2014 - 12h52

A. Jean et coll.The nucleus accumbens 5-HTR4-CART pathway ties anorexia to hyperactivity. Transl Psychiatry (2012) 2, e203; doi:10.1038. - http://www.anorexie-et-boulimie.fr/articles-208-epidemiologie-des-tca.htm

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Anorexie de l'adolescente: comment la déceler? Publié le 12/03/2012 - 17h42

Votre fille fait très attention à ce qu'elle mange et cela vous inquiète? Rassurez-vous, un régime n'est pas en soi le signe d'une anorexie . En revanche, son association avec d'autres signaux doit vous alerter.

Maigre et anorexique ne sont pas des synonymes! Mis à jour le 25/11/2008 - 00h00

Si la maigreur est l'un des signes de l'anorexie, elle peut aussi être toute à fait indépendante de toute maladie. On parle alors de maigreur constitutionnelle: ces personnes ont du mal à grossir, quoi qu'elles fassent. Voici quelques informations qu...

Plus d'articles