PUBLICITÉ

Alzheimer: avantage aux bilingues

Publié par Isabelle Eustache le 06/02/2007 - 00h00
-A +A

Selon une étude menée au Québec, pratiquer couramment deux langues protègerait de la maladie d'Alzheimer. En effet, la diminution des capacités intellectuelles associée aux démences se manifeste 4 ans plus tard chez les bilingues par rapport à ceux qui ne parlent qu'une seule langue.

PUB

Comment retarder la maladie d'Alzheimer?

La lutte contre le déclin intellectuel associé aux démences, dont la plus fréquente est la maladie d'Alzheimer, est un enjeu majeur. Ces maladies neurodégénératives ne cessent de progresser avec le vieillissement de la population et les conséquences sont gravissimes pour la vie quotidienne et l'autonomie.

Contre Alzheimer: jeux et autres exercices de mémoire

Pour conserver la mémoire et autres capacités cognitives, la pratique d'exercices intellectuels est aujourd'hui reconnue. C'est ainsi que l'on recommande largement les mots croisés et autres jeux qui font travailler nos méninges. Les relations sociales sont aussi fortement conseillées car elles font beaucoup travailler notre cerveau, tout en étant associées au plaisir.
Selon une étude réalisée au Québec, une région où les habitants sont souvent bilingues, la pratique de deux langues exercerait également un effet très puissant sur le déclin cognitif associé aux démences.

Publié par Isabelle Eustache le 06/02/2007 - 00h00 Bialystok E. et coll., Neuropsychologia, 45 (2) : 459-64, 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer? Publié le 08/12/2014 - 09h24

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone...… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzh...

Contre Alzheimer, activez votre cerveau! Mis à jour le 22/07/2008 - 00h00

La maladie d'Alzheimer fait toujours aussi peur. Il est vrai que la science est pour le moment impuissante à nous en protéger. Mais pas vous! Il existe des conseils à suivre pour diminuer les chances de développer cette maladie.

Alzheimer : activez vos méninges Mis à jour le 08/07/2003 - 00h00

Selon les résultats d'une étude ayant débuté il y a plus de 20 ans, exercer une activité intellectuelle régulière réduirait les risques de survenue d'une démence, et notamment d'une maladie d'Alzheimer.

Plus d'articles