PUBLICITÉ

Allergie à l'euro ?

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 24/09/2002 - 00h00
-A +A

La problématique soulevée par l'euro et sa concentration en nickel n'est pas neuve. Il y a un an déjà, on soupconnait l'euro de provoquer des allergies.

PUB

A l'époque, la concentration en nickel avait été mise en cause mais le Commissariat Général à l'euro avait rapidement répondu que les pièces étaient conformes aux normes… européennes !Le nickel est un métal qui entre dans la composition de nombreux alliages. On le retrouve dans des bijoux, les pièces de monnaies (francs belges) mais aussi dans les boutons et pressions servant à fermer nos vêtements. Une application plus récente est le piercing, c'est aussi le meilleur moyen de se rendre allergique à ce métal.

Partout

Vu cette concentration dans notre environnement et la fréquence avec laquelle nous rencontrons ce métal, il n'est pas étonnant que beaucoup d'entre nous aient développé une allergie dite de contact.La manifestation la plus fréquente consiste en une rougeur et un gonflement à l'endroit où s'est fait le contact avec le métal. La personne ressent des démangeaisons voire de la douleur à cet endroit. Ceci se traite de manière symptomatique par des crèmes mais surtout en évitant de toucher des objets contenant du nickel. S'agissant de pièces de monnaie, il est évidemment très difficile de les éviter. C'est la raison pour laquelle on s'est rapidement inquiété de savoir si les euros pouvaient rendre allergique ou en tout cas provoquer des réactions allergiques.

Concentration importante

Selon la Commission européenne (le Commissariat Général à l'euro a été dissout), il n'y a aucun risque car la concentration en nickel est bonne et généralement bien tolérée. Or, ce n'est pas tant la concentration qui est mise en cause mais l'alliage contenu dans les pièces de 1 et 2 euros. Celles-ci sont capables de libérer des quantités 320 fois plus importantes que la norme acceptable. Les autres pièces ne sont pas en cause puisqu'elles ne présentent pas ce type d'alliage. Pour l'équipe suisse, l'association de la partie blanche (cuivre/nickel) à la partie jaune (laiton/nickel) est délétère alors que chacune des parties prises séparément n'est pas dangereuse.

Ceci dit, jusqu'à présent on n'a pas rapporté de recrudescence d'allergie de contact au nickel liée à la présence de l'euro. Il faut dire que cette étude vient de Suisse, la précédente de Suède et qu'elles ont été publiées dans des revues anglaises. Ces trois pays, pour rappel, sont déjà allergiques à l'Euro… Ceci signifie que le danger est peut-être réel sans toutefois être aussi immédiat que cela, ni aussi important. A suivre…
Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 24/09/2002 - 00h00 Nature 12/09/02
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Euro: danger d'allergie au nickel! Mis à jour le 10/12/2001 - 00h00

C'est à peine croyable: certaines nouvelles pièces en euro sont montrées du doigt avant leur apparition. La raison en est simple: les pièces de 1 et de 2 euros contiennent beaucoup trop de nickel, un métal pouvant provoquer des allergies . Il ne s'ag...

Allergies : testez-vos connaissances Publié le 27/03/2014 - 09h51

Les allergies sont particulièrement variées et plus fréquentes : allergies aux pollens, aux poils d’animaux, aux acariens, au nickel, au latex, à certains aliments, etc. Testez vos connaissances sur les allergies.

Allergies aux bijoux et cosmétiques Mis à jour le 23/12/2002 - 00h00

Les allergies aux cosmétiques et aux bijoux sont fréquentes : allergie à un bracelet montre ou un fard à paupière par exemple. Rassurez-vous, elles restent localisées au niveau de la peau, atteignent exceptionnellement les muqueuses, mais jamais les...

Et si c’était une allergie aux bijoux ? Mis à jour le 01/03/2017 - 15h02

Vous avez craqué pour un joli bracelet… Mais au bout de quelques jours, catastrophe : votre poignet est tout rouge, démange et suinte ! Pas de panique, vous êtes probablement victime d’un eczéma de contact . Voici les solutions.

Plus d'articles