Allaitement : testez vos idées reçues !

Il est préférable de donner le biberon avec amour que le sein à contre-coeur. Mais seule une information sérieuse sur l'allaitement peut vous permettre de choisir objectivement la bonne solution pour vous et votre enfant.

PUB
  • Question 1 sur 11L'allaitement est plus facile pour une femme qui a des gros seins, car ils contiennent davantage de lait.
  • Question 2 sur 11Dans les pays scandinaves, quelle est la proportion de femmes qui allaitent leurs enfants avec succès pendant plusieurs mois ?
  • Question 3 sur 11La composition du lait se modifie en permanence et correspond ainsi parfaitement aux besoins évolutifs de bébé.
  • Question 4 sur 11Le lait est produit au cours de la tétée. Ainsi, plus le bébé tète, plus il y a de lait.
  • Question 5 sur 11Les premiers jours après la naissance, bébé tète le colostrum. Il s'agit d'un lait ayant une composition très particulière et qui procure au bébé l'immunisation idéale.
  • Question 6 sur 11Les baisses de lait sont passagères et pas forcément synonymes de sevrage.
  • Question 7 sur 11Il est préférable de donner au bébé une tétine pour favoriser son envie de téter.
  • Question 8 sur 11Un lait industriel peut parfaitement remplacer le lait maternel.
  • Question 9 sur 11Une femme qui allaite doit éviter de consommer des aliments ayant un goût trop fort (céleri, asperges, choux...) qui risquent de déplaire à bébé.
  • Question 10 sur 11L'allaitement tend à faire maigrir. Il favorise ainsi la perte de poids après l'accouchement.
  • Question 11 sur 11La bière et le vin sucré augmentent la production de lait.
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 22/07/2009 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 22/02/2016 - 09h38
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Maternité : un retour à la maison réussi avec son nouveau-né Mis à jour le 20/04/2016 - 17h03

Lorsque la jeune maman quitte la maternité avec son bébé tout neuf, cela représente pour elle un saut dans l’inconnu : plus question d’avoir le soutien permanent des sage-femmes comme c’était le cas depuis son accouchement. Mais pas de panique : quel...

Plus d'articles