PUBLICITÉ

Alcool et fêtes : l'entourage du conducteur doit faire pression

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 15/12/2015 - 11h09
-A +A

Au sortir d'une fête, nous avons tous une grande responsabilité : faire en sorte de rentrer sans encombre !

Le conducteur doit donc être sobre (pas une goutte d'alcool), tandis que les non conducteurs ont pour devoir de dissuader les buveurs de prendre le volant !

PUB

Alcool et conduite : responsabilité partagée

10,5% des conducteurs impliqués dans un accident consuident sous l'influence de l'alcool. L'alcool multiplie par 8,5 le risque pour un conducteur d'être responsable d'un accident mortel, et par 14 en cas de consommation de cannabis associée.

Alcool et conduite : pourquoi donner tant de responsabilité à l'entourage ?

Conduire est un acte social qui peut mettre les autres en danger. 
Empêcher quelqu'un de prendre le volant sous l'emprise de l'alcool est donc l'affaire de tous. Nous avons tous le devoir de trouver le courage et les mots pour éviter que des vies ne se brisent. 
Convaincre ou raisonner quelqu'un qui est sous l'emprise de l'alcool n'est pas facile, mais c'est pourtant un devoir salvateur.

Les ados aussi ont le devoir de convaincre.
Ces mots qui ont le pouvoir de sauver des vies doivent être prononcés par des adultes, mais aussi par des adolescents. En effet, les jeunes sont les plus souvent impliqués dans les accidents liés à l'alcool (les hommes surtout), lesquels surviennent fréquemment la nuit, le week-end, en campagne. 
Aux parents et à l'entourage d'ouvrir le dialogue avec les ados pour leur faire prendre conscience de l'importance de tenter de convaincre un ami.

Le site Internet de l'IBSR donne des conseils pour trouver les bons mots, les bons arguments. Quant aux solutions, elles existent toujours, comme dormir sur place, se faire ramener par une personne sobre, appeler un taxi...

L'éthylotest, un plus pour (se) persuader

Vous pouvez vous procurer des éthylotests en pharmacie notamment ou dans les stations services par exemple. 
Certains sont en vente à 1 euro, mais de nombreuses pharmacies les offrent gratuitement durant la période des fêtes. Des éthylotests seront également distribués aux péages autoroutiers. 

Et n'oubliez pas : Bob (celui qui conduit, et donc celui qui ne boit pas), on le choisit avant de sortir faire la fête !

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 19/12/2013 - 15h41 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 15/12/2015 - 11h09

Communiqué de la Sécurité routière

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pas de cannabis au volant ! Mis à jour le 01/11/2005 - 00h00

La toute première étude évaluant l'impact du cannabis sur les conducteurs montre que consommer cette substance double pratiquement le risque d'accidents mortels. Cette enquête démontre également que les effets de l'alcool, et même dans les limites ac...

Déjouez les pièges des soirées arrosées entre amis Publié le 23/12/2016 - 12h16

Vous êtes en week-end ou en vacances. Détendez-vous et profitez de vos amis. Mais en cas de soirée arrosée , sachez prendre les devants pour profiter sereinement de l’événement et ne prendre aucun risque, notamment au volant. Voici quelques conseils,...

Avec MOI, je positive Publié le 15/09/2015 - 15h37

Ce n'est sans doute pas par hasard si la fameuse annonce publicitaire « Avec Carrefour, je positive » a tant fait parler d'elle au point qu'elle est pratiquement devenue une expression du langage courant. Elle est en tout cas inspirée d'un mode de pe...

Plus d'articles