PUBLICITÉ

Les agents infectieux

Publié par Fondation ARC pour la recherche sur le Cancer le 12/03/2010 - 01h00
-A +A

Si les cancers ne sont en aucun cas contagieux, l’apparition de certains d’entre eux peut être favorisée par des agents infectieux transmissibles.

PUB

Les virus

A l’échelle mondiale, près de 20 % des cancers sont liés à des infections virales.

  • Les infections par les virus de l'hépatite B et C peuvent évoluer vers une cirrhose hépatique, un terrain propice au cancer du foie. A eux seuls, les virus des hépatites seraient responsables de 85 % des cancers du foie.
  • Le papillomavirus peut entraîner des lésions du col de l’utérus susceptibles de dégénérer en cancer. Les infections à papillomavirus peuvent également être à l'origine de cancers de l'anus, de la vulve, du vagin, du pénis et de cancers de l'oropharynx.
  • Le virus Epstein-Barr est à l'origine de lymphomes non hodgkiniens et de cancers du nasopharynx. Le virus de l'herpès HHV8 est responsable de sarcome de Kaposi.
  • Le virus HTLV est associé à des leucémies et des lymphomes.
  • Enfin, le virus du VIH, en raison de l'immunodépression (diminution des défenses naturelles de l'organisme) qu'il entraîne, favorise l'apparition de complications de types cancéreux.

Les bactéries

Helicobacter pylori est la première bactérie reconnue comme étant à l’origine d’un cancer : le cancer de l’estomac.

Elle serait responsable de 63 % des cancers de l’estomac dans le monde, soit 5,5 % de tous les cancers mondiaux. Cette bactérie infecte plus de 50 % de la population mondiale (de 20 à 90 % selon les pays) durant la jeune enfance, d’homme à homme, par voie orale et le plus souvent au cours d’une transmission intrafamiliale (mère/enfant, fratrie).

En France, la recherche et le traitement (par antibiotiques), sont uniquement recommandés pour les personnes présentant un risque important de développer un cancer de l’estomac.

 

Publié par Fondation ARC pour la recherche sur le Cancer le 12/03/2010 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

50% de cancer en plus en 2020 Mis à jour le 22/04/2003 - 00h00

L'OMS vient de publier un rapport alarmant sur le cancer dans le monde : 10 millions de personnes ont développé un cancer en 2000, 6,2 millions en sont mortes. D'ici 2020, le nombre de cas pourrait augmenter de 50% pour atteindre 15 millions.

Circoncision et sida : protection ? Mis à jour le 20/04/2004 - 00h00

Une étude menée en Inde devrait clore le débat. La circoncision limite la contamination par le virus du sida VIH1. Le risque serait 6,7 fois plus faible.

Hépatite B: pire que le sida Publié le 03/01/2012 - 11h14

Comme le sida, l' hépatite B est une maladie sexuellement transmissible. Mais le virus responsable de cette maladie est 100 fois plus contagieux que le VIH. Une personne atteinte d' hépatite B chronique qui n'est pas traitée risque une cirrhose et un...

Plus d'articles