PUBLICITÉ

Adoption des rongeurs et des lapins : comment choisir l'espèce qui vous convient ?

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 11/07/2006 - 00h00
-A +A

Nous sommes de plus en plus nombreux à accueillir sous notre toit ces petits lapin, hamster, rat, souris, chinchilla, cobaye et écureuil, tellement agréables à observer. Chacune de ces espèces possède des besoins particuliers qu'il est important de connaître pour choisir celle qui se sentira le mieux à nos côtés.

PUB

Liens affectifs délicats

Ne possédant pas de canines mais des incisives développées afin de pouvoir ronger et grignoter leur nourriture essentiellement végétale, les rongeurs et les lapins prennent de plus en plus de place dans le cŒur des adultes et des enfants. Il ne faut cependant pas oublier que ces animaux ont une crainte instinctive envers l'espèce humaine et que même si de nombreux individus se laissent apprivoiser, il ne faut guère s'attendre à pouvoir les câliner et à les voir venir demander des caresses à la manière des chiens et chats.

Néanmoins, certains lapins, rats et cobayes adorent recevoir des caresses à l'occasion. Par contre, il sera bien plus difficile de nouer le moindre lien affectif avec les écureuils, les souris et les hamsters. Enfin, offrir une de ces petites bêtes à un enfant peut se révéler instructif et lui permettre d'endosser des responsabilités à l'égard de son nouvel ami. Les cobayes et les lapins semblent les plus adéquats dans ce cadre car ils sont moins stressés par les manipulations et ont dès lors une moindre tendance à mordre.

A chaque espèce sa maison

Pour l'installer chez vous de manière adéquate, il faut tenir compte des besoins de votre animal en matière d'espace. Ainsi, les cages destinées aux lapins et cobayes devront être plus spacieuses que celles destinées à leurs cousins de moindre taille que sont les hamsters. Les écureuils et les chinchillas aimant effectuer des sauts en hauteur, une cage de type volière est indispensable pour le confort minimum de ces animaux. L'aménagement de la cage doit en outre respecter les besoins spécifiques des animaux tels que le bain de sable pour les chinchillas, des petites cachettes pour toutes les espèces…

Enfin, les lapins, chinchillas, cobayes et rats aiment bénéficier quotidiennement de séances d'exercices à l'extérieur de la cage. A ce propos, les lapins aiment particulièrement grignoter les fils électriques : une surveillance rapprochée s'impose!

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le 11/07/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le lapin domestique Mis à jour le 18/05/2005 - 00h00

Nombreux sont ceux qui craquent devant cette adorable petite boule de poils aux longues oreilles. Mais pour lui offrir des conditions de vie saine, il est nécessaire de bien le connaître.

Maladies respiratoires des rongeurs de compagnie Mis à jour le 02/01/2007 - 00h00

Ecoulement nasal, éternuements, respiration difficile : les affections respiratoires des petits rongeurs ne sont pas à prendre à la légère ! Afin de les protéger de ces maladies souvent sévères, il convient de les tenir à l'écart des courants d'air e...

Pas de NAC sans vétérinaire! Mis à jour le 03/08/2009 - 00h00

On ne peut plus à la mode en ce moment, les NAC ( nouveaux animaux de compagnie ) font l'objet de nombreux coups de cŒur. Avant d'adopter, prenez le temps de vous renseigner sur la portée de votre geste.

Plus d'articles