Additifs et hyperactivité de l'enfant: le doute

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 06/05/2008 - 00h00
-A +A

PUB

Des questions restent posées quant aux additifs

Pourquoi l'EFSA émet-elle des doutes ? Premièrement, avec cette étude, il est aujourd'hui impossible d'identifier quels additifs seraient éventuellement responsables puisque seules des associations ont été testées.
Deuxièmement, si ces résultats peuvent conforter les personnes sensibles/allergiques aux additifs dans la vigilance sur l'étiquetage alimentaire, il n'est pas possible d'extrapoler à l'ensemble de la population.
Enfin, des experts en comportement de l'EFSA estiment que tant bien qu'il y ait un impact sur le taux d'hyperactivité, il n'était pas avéré que les petits changements observés dans l'attention et l'activité gêneraient le travail scolaire ou les autres fonctions intellectuelles.

Quels additifs pourraient influencer l'hyperactivité?

Quelques études conduites entre 2002 et 2005 indiquent que les enfants qui consomment des bonbons et des boissons sans alcool très colorés peuvent atteindre, pour certains additifs mis en cause, les doses quotidiennes données dans le cadre de cette étude - et qui semblent donc avoir un effet sur l'hyperactivité.
Des recherches réévaluent actuellement au cas par cas la sécurité de tous les colorants alimentaires autorisés dans l'Union européenne, en incluant ceux de l'étude anglaise. Des avis devraient être adoptés d'ici la fin de l'année.
* Les additifs inclus dans les 2 mélanges donnés aux enfants étaient la tartrazine (E102), le jaune de quinoléine (E104), le jaune orangé (E110), le Ponceau 4R (E124), le rouge Allura AC (E129), la cramoisine (E122) et le benzoate de sodium (E211).
** La DJA ou dose journalière acceptable est une mesure de la quantité d'une substance, tel un additif alimentaire, qui peut être consommée au cours de la vie sans aucun risque notable pour la santé. Les DJA sont exprimées en milligrammes (de substance) par kilogramme de poids corporel par jour.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 06/05/2008 - 00h00 Le texte complet de l'avis est disponible sur le site internet de l'EFSA à l'adresse suivante: http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_locale-1178620753816_1178694648892.htm
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB