PUBLICITÉ

Acné: le potentiel des oméga-3 mis au jour

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 23/12/2008 - 00h00
-A +A

L'acné est l'un des problèmes de peau de loin parmi les plus répandus. Les répercussions psychologiques sont nombreuses et les mécanismes à l'origine sont, à l'heure actuelle, encore mal connus. Une étude préliminaire souligne l'intérêt des acides gras oméga-3.

PUB

Plusieurs études ont évalué l'effet de différents nutriments (zinc, sélénium, vitamine E, épigallocatéchine-gallate (EGCG), chrome…) sur la survenue et la progression de l'acné, et les preuves épidémiologiques sur l'effet de facteurs alimentaires sont de plus en plus nombreuses (index glycémique, produits de la mer…). Bref, ce que nous mangeons peut influer directement sur la floraison de ces satanés boutons!

Sardine et thé vert

Dans le cadre d'une étude pilote, des chercheurs ont évalué l'effet d'un supplément contenant des oméga-3 (1000 mg/j d'EPA de sardine et d'anchois), du gluconate de zinc (15 mg/j), du sélénium (200 microg/j), du chrome (200 microg/j) et de l'EGCG de thé vert (200 mg/j) chez 5 jeunes hommes et jeunes filles acnéiques âgés de 18 à 23 ans. La peau et l'état psychologique de ces patients ont été évalués au début et à la fin de la supplémentation (2 mois après).

Moins de lésions cutanées

La consommation du supplément a exercé un effet positif sur le nombre total de lésions cutanées (les boutons d'acné sur le visage) chez 4 des 5 sujets (11 à 41 lésions en moins au bout de 2 mois), passant le nombre moyen de lésions de 62.8 à 40.4 chez l'ensemble des sujets.
Il semble que ce soit la composante inflammatoire qui ait été la plus réduite, comme l'ont montré les photographies des lésions (taille des papules inflammatoires et rougeur) et le nombre de lésions inflammatoires (20.8 vs 6.8 au bout de 2 mois).
Le ressenti psychologique des patients a également été amélioré par la supplémentation, comme le révèlent les résultats au test AIOS (Arizona Integrative Outcomes Scale). Le bien-être mental, émotionnel et social a ainsi été augmenté de 24 %.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 23/12/2008 - 00h00 Rubin MG, Kim K, Logan AC. Acne vulgaris, mental health and omega-3 fatty acids: a report of cases. Lipids Health Dis. Octobre 2008
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Acné : quand passer aux médicaments ? Mis à jour le 23/04/2013 - 11h39

Quand les boutons gâchent la vie, que les soins et les conseils généraux n’ont pas apporté d’amélioration, il faut consulter . Selon le type d'acné, quels médicaments seront conseillés par votre médecin ou dermatologue? Quelles sont les précautions e...

Le point sur l'acné Mis à jour le 01/04/2005 - 00h00

Problème de peau de l'adolescence qui perdure parfois à l'age adulte, l'acné empoisonne la vie quotidienne de millions de personnes. Que savez-vous sur l'acné ?

Le zinc, à quoi ça sert ? Publié le 19/01/2016 - 16h07

Le zinc est un oligo-élément souvent oublié, sauf des ados quand ils ont de l’acné. Les quantités de zinc dont nous avons besoin sont infimes, mais pourtant nous risquons de manquer de cet oligo-élément qui joue un nombre incroyable de rôles dans not...

Acné chez l'adulte : 41% des femmes Mis à jour le 28/03/2006 - 00h00

Classiquement, l' acné est une maladie de la peau très fréquente qui débute aux environs de la puberté et se termine le plus souvent vers 18-20 ans. Il existe toutefois une grande proportion de femmes adultes qui présentent de l' acné non signalé à l...

Plus d'articles