Yoga : comment éviter les blessures ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/08/2017 - 14h56
-A +A

La pratique du yoga a de nombreux bénéfices, mais elle n’est pas exempte de risques, malgré son image d’activité « douce ». Comment se protéger contre les blessures ?

PUB

Le yoga : on y va doucement !

Le yoga est considéré, à raison, comme une activité douce. Il n’y a pas de mouvements brusques, pas de chocs ; même au niveau cardiovasculaire, on ne sortira pas essoufflé de son cours à moins de choisir des yogas spéciaux, plus rapides et plus sportifs que la pratique traditionnelle.

Pour autant, il ne faudrait pas croire que n’importe qui peut faire du yoga n’importe comment sans risquer de blessure. Ainsi, une étude américaine récente a montré que sur une année, 11% des personnes qui font du yoga se font mal. C’est logique : la pratique demande que l’on aille au bout de la mobilité de ses articulations. Comme chacun a sa souplesse, le yoga ira parois au-delà, et cela entraîne des douleurs. Elles sont normalement transitoires et visent le plus souvent les extrémités du corps : mains, poignets.

Les « vraies » blessures, qui demandent à être traitées, sont aussi possibles quand on fait du yoga. Les plus fréquentes touchent le tronc, et elles sont aussi liées à des articulations trop sollicitées – l’entorse est en première place. Ces blessures, sans gravité, sont en forte augmentation depuis le début des années 2000 – logique puisque la pratique a elle aussi énormément augmenté.

Comment pratiquer le yoga sans danger ?

  • Le premier conseil est de trouver un instructeur ou une instructrice compétent(e). Pour le ou la trouver, misez sur le bouche à oreille ou à défaut, sur l’expérience.
  • Communiquez : pour vous protéger des blessures, votre instructeur doit connaître votre niveau en yoga, vos blessures existantes, et les éventuelles zones de votre corps qui sont plus fragiles que d’autres.
  • Par ailleurs, apprenez à vous écouter. Sachez repérer la douleur « normale », celle qui signale que vous utilisez votre corps à la limite de ses possibilités ; et celle qui, au contraire, signale que vous allez trop loin.
  • Au-delà de 65 ans, soyez particulièrement prudent(e) dans vos mouvements, les blessures deviennent plus fréquentes.

A ces conditions près, la pratique du yoga est très positive pour la santé. Y compris, d’ailleurs, pour les personnes qui sont blessées et cherchent à guérir !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/08/2017 - 14h56

Cramer, H. et al., Am J Epidemiol. 2015 Aug 15;182(4):281-93. doi: 10.1093/aje/kwv071. Epub 2015 Jun 26.
Swain, T.A. et al., Orthop J Sports Med. 2016 Nov; 4(11): 2325967116671703.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Yoga pour enfants : mode d’emploi ! Mis à jour le 26/09/2017 - 12h23

Un enfant agité, bagarreur, qui a du mal à se concentrer ? Ou au contraire discret, inquiet, silencieux ? Le yoga est bon pour tous les petits, ou presque. Catherine Nozeret, qui tient un cours de yoga pour les enfants depuis plus d’une dizaine d’ann...

Faites du yoga, c'est bon pour la santé! Mis à jour le 08/02/2010 - 00h00

Jeune cadre stressé, retraité, femme enceinte, enfant ou sportif, nous pouvons tous tirer d'énormes bénéfices de la pratique du yoga . Libres de contre-indication et ne nécessitant pas d'aptitude physique particulière, les séances de yoga sont ouvert...

Le toutou yoga: se détendre en compagnie de son chien! Mis à jour le 17/04/2007 - 00h00

Le canicross, l'agility et plus récemment le dog dancing, sont autant de disciplines permettant au chien et à son maître de passer du temps ensemble tout en s'amusant et en entretenant sa condition physique. Depuis peu, il est aussi possible au binôm...

Le yoga du visage, contre les effets du vieillissement Publié le 08/03/2017 - 16h41

Avec l’âge, la peau se relâche progressivement, sans compter les quelques rides qui s’installent. On peut retarder ce processus et redonner de la tonicité à sa peau , à condition de la prendre en main. Le yoga du visage est ici très utile car il perm...

Plus d'articles