Vue et strabisme

Mise à jour le 08/12/2005 - 01h00
-A +A

PUB

Strabisme : la consultation chez l'ophtalmologiste

Elle doit être rapide dès la constatation d'un strabisme surtout chez l'enfant, car :

  • si le strabisme survient sur des yeux normaux, il peut perturber gravement le développement de la vision. Il faut s'en apercevoir tôt, pour entamer une rééducation ;
  • s'il existe un défaut visuel, sa correction par lunettes dès que possible peut diminuer le strabisme, et éviter une mauvaise vue par la suite ;
  • si le strabisme est du à une maladie des yeux (tumeur, cataracte congénitale…), le traitement est parfois très urgent.
Elle doit être rapide dès la constatation d'un strabisme surtout chez l'enfant, car :

L'orthoptie : un complément indispensable

L'orthoptiste :

  • mesure les déviations des yeux ;
  • étudie la vision "binoculaire" : les deux yeux sont-ils capables de travailler ensemble ou non? En l'absence de vision binoculaire, ce qui est le cas dans certains strabismes du petit enfant, la vision du relief n'est pas possible ;
  • teste la mobilité des yeux, en particulier pour voir s'il y a une paralysie associée ;
  • surveille les strabismes en cours de traitement pour voir s'ils s'améliorent.

Initialement publié le 10/12/2001 - 01h00 et mis à jour le 08/12/2005 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB