VUB: nouvelles données concernant la structure et la fonction des cellules endothéliales hépatiques

Publié par Dr Marc Sertyn le 16/10/2001 - 00h00
-A +A

Le foie fait souvent l'objet d'une attaque par des cellules cancéreuses. Pourtant, il existe un système de défense naturel tuant 99% de toutes les cellules cancéreuses pénétrant le foie. A cet égard, les cellules endothéliales tapissant les sinusoïdes (capillaires) du foie sont importantes.

PUB

Des chercheurs du Laboratoire de Biologie Cellulaire et d'Histologie de la VUB (Vrije Universiteit Brussel) ont réussi à mettre en évidence la structure fine et la fonction de ces cellules endothéliales. La présence d'un anneau cytosquelettique au niveau des fenêtres (fenestrae), qui règle la taille et le nombre des fenêtres, est désormais prouvée. De plus, les chercheurs ont pu observer une nouvelle structure, qu'il ont baptisée centre de formation des fenêtres et qui est concernée par la formation de nouvelles fenêtres. Ces découvertes nous permettent de mieux comprendre ce qui se passe au niveau du foie lorsque 1% des cellules tumorales, qui actuellement échappent au système de défense, forment les métastases hépatiques tant redoutées. Il existe une cellule tueuse de cellules cancéreuses appelée 'natural killer cell' (NK): il s'agit d'un lymphocyte muni de granules se situant au niveau des sinusoïdes hépatiques. Cette cellule a la propriété de tuer spontanément les cellules cancéreuses, sans qu'une immunisation préalable ait eu lieu. Le Laboratoire de Biologie Cellulaire et d'Histologie de la VUB étudie depuis 1987 l'interaction entre ces cellules NK et les cellules cancéreuses, au moment où elles entrent en contact les unes avec les autres. Ces travaux montrent notamment que les cellules NK, conjointement aux cellules de Kupffer, éliminent 99% des cellules cancéreuses endéans la première heure après leur arrivée dans le foie. La propagation des cellules cancéreuses est donc un processus particulièrement peu efficace qui dépend probablement d'une ou de plusieurs cellules tumorales échappant aux défenses. Les chercheurs de la VUB essaient de comprendre pourquoi 1% des cellules cancéreuses échappe à ce système de défense performant et ils essaient de trouver des moyens pour rendre cette défence totalement imperméable. Les cellules endothéliales, qui constituent la paroi des sinusoïdes, sont un partenaire important de ce système de défense. Ces cellules très plates et minces sont munies d'un grand nombre de petits trous (fenestrae, fenêtres). Une grande partie de la nourriture absorbée par l'intestin passe par ces fenêtres, qui constituent en quelque sorte une passoire, pour aboutir dans les cellules du foie en vue d'une nouvelle transformation. Après cela, ces particules de nourriture rejoignent le système sanguin. On sait depuis longtemps que différentes substances telles l'alcool ou la nicotine ont un effet sur la taille de ces ouvertures. L'alcool augmente leur taille et réduit leur nombre; la nicotine les rend plus petites. Différentes substances et circonstances ont une influence sur le diamètre et le nombre de ces fenêtres. Le cytosquelette, qui se situe dans les cellules endothéliales et qui confère la forme et la solidité aux cellules, était supposé être impliqué dans la régulation du diamètre et du nombre de fenêtres. Une anneau de cytosquelette règle le diamètre des fenêtres et est important également au niveau de la détermination du nombre de fenêtres. La présence d'un anneau cytosquelettique spécifique au niveau des fenêtres a été prouvée par les recherches menées à la VUB. Jusqu'à présent, aucun mécanisme ni aucune structure n'avait été décrit expliquant l'augmentation ou la diminution du nombre de fenêtres. En faisant appel à certaines substances, on a pu mettre en évidence le fait que le nombre de fenêtres peut diminuer en 15 minutes! Le cytosquelette range et organise les fenêtres au niveau des cellules endothéliales. Le Dr Filip Braet a travaillé pendant 10 ans pour arriver aux constats décrits ci-dessus. Le 14 septembre 2001, il a recu le Prix Ignace Vanderschueren pour ses travaux.Site Fédération Belge contre le Cancer

Publié par Dr Marc Sertyn le 16/10/2001 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le chlore des piscines favorise l'asthme Mis à jour le 08/08/2006 - 00h00

Une nouvelle étude confirme que le chlore présent dans l'eau des piscines favorise le risque de développer un asthme . Plus il y a de piscines dans une région, plus les enfants atteints d' asthme sont nombreux.

Sida, découverte d'un réservoir caché du virus Mis à jour le 25/06/2002 - 00h00

Le virus du Sida est décidément retors. Alors que les multithérapies avaient donné de grands espoirs en diminuant la quantité de virus chez les malades au point de les rendre indétectables, le virus s'est montré capable de réapparaître.

Des cellules à tout faire Mis à jour le 09/07/2002 - 00h00

Les propriétés tant recherchées des cellules embryonnaires viennent d'être découvertes dans des cellules adultes. Extraites de la moelle osseuse, elles sont capables de se multiplier puis de se transformer en toutes sortes de tissus de l'organisme.

Le virus du rhume, une nouvelle arme contre le cancer Mis à jour le 29/04/2002 - 00h00

Injecté dans une artère irriguant le foie, le virus du rhume s'est montré capable d'exterminer sélectivement les cellules cancéreuses d'une tumeur hépatique (au foie), sans endommager les cellules saines. Ce virus pourrait donc bien devenir une arme...

Plus d'articles