Vrai/faux sur la vaccination

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/09/2009 - 00h00
-A +A

Les vaccins sauvent des millions de vies de par le monde. Dans les pays développés, certaines maladies qui étaient autrefois de véritables fléaux ont complètement disparu. Le spectre de ces maladies ayant reculé, nos inquiétudes se focalisent désormais sur les effets secondaires des vaccins. De tout temps, les vaccins ont suscité des réactions contraires et passionnées. Et vous, quelles sont vos craintes vis-à-vis des vaccins ?

PUB

Se faire vacciner, c'est prendre un risque inutile:


Faux!
Le risque zéro n'existe pas. Le simple fait de suivre un traitement lorsque l'on est malade peut s'accompagner d'effets secondaires. Par comparaison, ceux des vaccins sont reconnus pour être vraiment minimes. Dans tous les cas, il faut mettre en balance les risques liés à la vaccination avec ceux liés à la maladie. La rougeole par exemple est une maladie qui peut être mortelle. L'hépatite B est aussi une maladie qui peut être mortelle, alors que le risque rarissime de sclérose en plaques lié à la vaccination n'est pas établi.

Mon enfant est allergique à l'oeuf, tous les vaccins sont dangereux pour lui:


Faux!
Deux vaccins sont développés avec des protéines issues de l'œuf: le vaccin contre la grippe et le vaccin contre la fièvre jaune. Ils sont donc contre-indiqués chez une personne allergique à l'œuf. En revanche, celui contre la rougeole n'est plus contre-indiqué car il ne contient que des traces infimes d'ovalbumine, sans aucun risque en cas d'allergie aux protéines d'œufs.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 21/09/2009 - 00h00 Panorama du médecin, septembre 2009.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La grippe attaque : la vaccination c'est maintenant ! Mis à jour le 12/12/2014 - 11h50

Les premiers cas de grippe viennent d’être détectés en France. C’est le moment ou jamais de vous faire vacciner. N’attendez pas qu’il soit trop tard : sachez qu’il existe un délai de quinze jours entre l’acte vaccinal et l’immunisation effective cont...

Plus d'articles