Et vous, savez-vous combien de temps dure la ménopause ?

Article créé le 29/09/2014 - 12h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2014 - 12h00
-A +A

Ménopause : une étude récente montre que les femmes Belges ne sont pas au point sur leurs connaissances...

PUB

La ménopause dure plus longtemps que ce que vous pensez...

Beaucoup de femmes pensent que la ménopause désigne la durée pendant laquelle les symptômes de la mise au repos des ovaires sont gênants. Bouffée de chaleur, sautes d’humeur, suées pendant la nuit...

Ces signes se manifestent pendant une durée qui dépend des femmes : entre deux et cinq ans la plupart du temps, mais beaucoup plus longtemps, voire tout le reste de la vie, pour une minorité (20% des femmes à peu près).

Parmi ces femmes qui continuent à vivre les symptômes de la ménopause, une moitié les ressent très fortement...

Mais en réalité, la ménopause dure plus longtemps...
On appelle en effet ménopause toute la durée de la vie qui suit la fin des règles. Ce qui veut dire que selon l’âge de la ménopause et la durée de la vie, une femme peut vivre la ménopause pendant trente ans ou plus !

Qu’en est-il du traitement, si la ménopause dure si longtemps que cela ?

Les traitements destinés à limiter les symptômes désagréables liés à la ménopause sont essentiellement de deux ordres.

Le premier, le plus connu, c’est le THS : traitement hormonal de substitution.
Le principe en est tout à fait simple : les médecins prescrivent les hormones qui ne sont plus sécrétées par les ovaires.

Mais il y a aussi toute une série de traitements locaux, comme des crèmes contre la sécheresse vaginale par exemple.

Le THS est très efficace – pas sans effets secondaires naturellement, comme tout médicament, mais aujourd’hui reconnu comme une bonne solution si les symptômes sont gênants. Le problème c’est qu’il ne peut pas être administré pendant trop longtemps.

C’est pourquoi les femmes qui souffrent de la ménopause pendant une durée longue ont besoin d’une approche personnalisée, qui jongle avec les traitements locaux (eux peuvent être utilisés au long cours) et évalue les facteurs individuels de risque pour maintenir un THS si les bénéfices sont supérieurs aux risques.

Conclusion : si vous souffrez des symptômes de la ménopause, peu importe votre âge !
Seul l'inconfort compte, et il peut être diminué dans la plupart des cas. Alors demandez conseil à votre médecin !

 

 

Source : Pr Rozenberg, conférence de presse Abbott et Belgian Menopause Society.

Billet initialement publié le 29/09/2014 - 12h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2014 - 12h00
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le traitement hormonal en question Publié le 27/06/2011 - 14h17

La plupart des femmes ménopausées recourent au traitement hormonal substitutif (THS). Que faut-il savoir sur le THS ? Quels sont ses avantages ? Présente-t-il des risques ?

Que penser du THS? Quels avantages? Quels risques? Publié le 18/10/2012 - 14h54

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est proposé depuis longtemps aux femmes, avec ses avantages et ses inconvénients (associés à des risques) . Quels sont-ils et que faire?

Ménopause et cancer du sein : quelques précisions Mis à jour le 23/05/2006 - 00h00

Après avoir été accusé d'augmenter le risque de cancer du sein , le traitement hormonal substitutif de la ménopause a été innocenté par de récentes études. De nouvelles données montrent que ce risque est réel chez les femmes ayant subi une ablation d...

Ménopause: l'originalité de la tibolone Mis à jour le 19/06/2007 - 00h00

La tibolone est un médicament indiqué dans le traitement de la ménopause . Elle se différencie clairement du traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) et constitue de par ses propriétés originales une arme supplémentaire.

Plus d'articles