Vous désirez un enfant ? N'attendez pas trop !

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 14/11/2014 - 12h51
-A +A

Les couples qui souhaitent avoir un enfant ne doivent pas attendre trop longtemps, au risque de voir leur fertilité diminuer rapidement avec l'âge.

Ensuite, si malgré les tentatives, bébé ne vient pas, là encore, il ne faut pas trop attendre pour consulter.

Quelles sont les recommandations des gynécologues et des obstétriciens ? Les couples doivent savoir deux choses....

PUB

1) Passé 35 ans, il est difficile pour une femme d'être enceinte

Chaque mois, la probabilité qu'une femme soit enceinte est de 25% à 25 ans, de 12% à 30 ans et de 6% à 40 ans. Ainsi, la probabilité de tomber enceinte diminue avec l'âge car la fertilité chute progressivement.
L'âge fatidique à partir duquel il devient difficile d'être enceinte est de 35 ans.
Or a priori, nous avons tendance à sous-estimer de 5 ans l'âge à partir duquel il est difficile de concevoir un enfant.

2) Il faut consulter après 6 mois à un an de tentatives infructueuses

Il est recommandé aux couples de consulter après un an de tentatives infructueuses. En revanche, en cas d'antécédents ou de troubles gynécologiques, il est conseillé de consulter dès 6 mois.
Cette recommandation est également valable d'emblée pour les femmes de plus de 35 ans.

Après avoir indiqué l'évolution de la fécondité naturelle avec l'âge, on peut se demander quelle est la probabilité d'être enceinte chez les femmes qui recourent à l'assistance médicale à la procréation : le taux de succès d'une fécondation in vitro à chaque tentative est supérieur à 20% jusqu'à l'âge de 37 ans et de 6 à 8% à 42 ans (hors don d'ovocytes).

En conclusion, la chute de la fertilité avec l'âge est importante et l'âge critique est 35 ans.
Ensuite, la majorité des grossesses survenant dans les 6 premiers mois, il est souhaitable de consulter en l'absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers, voire 6 mois chez les femmes de plus de 35 ans ou en cas de troubles gynécologiques.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 23/03/2009 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 14/11/2014 - 12h51

Dossier de presse laboratoire Merck Serono et Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), 10 mars 2009.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Comment fait-on un bébé? Tout sur la fertilité Publié le 10/03/2015 - 08h51

La fertilité conditionne les chances de tomber enceinte. Si l’on veut mettre un bébé en route, mieux vaut s’informer afin d’augmenter le taux de réussite et de réduire le délai. Tout ce qu’il faut savoir sur la fertilité féminine et masculine.

Sachez déterminer le jour J de votre cycle Publié le 29/06/2017 - 12h19

Pour mettre un bébé en route, pas de mystère, un ovule doit rencontrer un spermatozoïde, c'est la fécondation. Encore faut-il que cette rencontre ait lieu à un moment bien particulier du cycle menstruel : au moment de l'ovulation, vers le 14e jour du...

Infertilité: elle fait mal tant aux femmes qu'aux hommes Mis à jour le 17/07/2007 - 00h00

Une équipe de psychologues britanniques s'est demandé si les hommes atteints d'infertilité, par exemple en raison d'une altération de leur sperme, souffraient plus que les hommes dont la femme est stérile. Il n'en est rien et, dans un cas comme dans...

Plus d'articles