Vous avez dit tendinite ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/04/2017 - 14h06
-A +A

PUB

Comment guérir d'une tendinite ?

La guérison d'une tendinite peut-être rapide ou prendre plusieurs mois voire une année.

Le repos (ou la modulation des activités selon les cas) est essentiel. Le médecin prescrit dans la grande majorité des cas des anti-inflammatoires et, si nécessaire, des infiltrations de corticoïdes.
En cas de traumatisme, on utilise parfois une attelle pour immobiliser le membre atteint.
Si le problème persiste, la physiothérapie (ultrasons, lasers et courants électriques) est envisagée.
Ensuite, la kinésithérapie est souvent nécessaire.
Et enfin, dans certains cas, le traitement chirurgical est indispensable.

Ce qu'il faut faire pour mieux guérir d'une tendinite :

  • Se reposer.
  • Appliquer de la glace deux à trois fois par jour sur la zone sensible.
  • Attendre la disparition de la douleur.
  • Reprendre l'entraînement avec douceur en effectuant au préalable des exercices qui contribuent à réchauffer vos muscles.
  • Suivre un traitement à base d'anti-inflammatoires et, éventuellement, de corticoïdes en infiltration.

Ce qu'il ne faut pas faire :

  • Continuer l'effort ou l'entraînement lorsque la tendinite est déclarée.
  • Étirer brutalement les muscles.

Epicondylite et compagnie

Les tendinites les plus fréquentes sont celles de l'épaule, mais on peut aussi en souffrir aux chevilles, aux poignets, aux mains, aux genoux, aux pieds, aux hanches et aux coudes.

Les tendinites surviennent bien sûr le plus souvent chez les sportifs, mais certaines professions, qui exigent des gestes répétitifs (jardiniers, macons, terrassiers, musiciens, peintres…), peuvent aussi être à risque.

Eliminez les conflits

Les tendinites résultent d'un conflit du sportif avec la discipline pratiquée, le matériel employé ou l'environnement.

Causes extérieures :

  • La qualité des sols (terrain ou piste mal entretenus).
  • Les changements de surface, un matériel inadapté ou mal réglé.

Causes indépendantes de facteurs extérieurs :

  • Les troubles de la statique (colonne vertébrale, membres inférieurs).
  • Un entraînement mal conduit.
  • L'âge (vieillissement des tendons, le risque augmente à partir de 40 ans).
    Les erreurs hygiéno-diététiques (mauvais état dentaire, mauvaise hydratation).

A savoir :

Méfiez-vous des infections.
En effet, une blessure ouverte, en permettant aux microbes de s'infiltrer sous la peau, peut causer une tendinite dans la zone blessée.
La douleur est parfois telle qu'elle empêche de vaquer aux occupations normales.

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 22/06/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/04/2017 - 14h06
Notez cet article
PUB