Votre digestion vous empêche-t-elle de dormir ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/11/2017 - 18h09
-A +A

La nuit, nos fonctions corporelles ne s'arrêtent pas, mais elles ralentissent. C'est notamment le cas de notre digestion. D'où l'importance de ne pas trop manger le soir, pour éviter que notre sommeil ne soit troublé... Le reflux est particulièrement en cause.

PUB

Reflux la nuit : au moins aussi gênant que le jour

Le reflux qui a lieu pendant la nuit entraîne toute une série de symptômes désagréables. Il est possible qu'il vous réveille, mais même si vous dormez vous en ressentirez les effets le lendemain matin : haleine désagréable, toux permanente, mal de gorge... Or, le reflux est un problème de digestion fréquent. Sa cause, c'est un sphincter, une valve entre l'estomac et l'oesophage qui se referme mal ou ne se referme pas. En conséquence, les acides gastriques qui servent à digérer la nourriture remontent jusqu'à l'oesophage, où ils vont entraîner des brûlures.

Normalement, le reflux ou brûlant n'a pas de conséquences graves ; s'il se produit trop fréquemment, il mérite cependant une visite chez le médecin. Voici quelques conseils qui pourront vous aider si vous souffrez de reflux pendant la nuit.

Reflux, brûlant pendant la nuit : conseils alimentaires

  • Bien sûr, évitez les aliments qui vous donnent habituellement du reflux. Les coupables les plus fréquents sont les aliments très épicés et les aliments acides (agrumes, tomates etc.).

  • D'autres aliments sont aussi pointés du doigt par certaines personnes : menthe, sodas, chocolat, etc. Si vous reconnaissez des aliments qui ont tendance à aggraver vos symptômes, éliminez-les de votre régime...

  • Le repas du soir devrait idéalement être pris deux heures au moins avant d'aller se coucher.

  • Evitez aussi les dîners trop copieux ou trop gras, qui augmentent le risque de reflux.

Reflux, les habitudes à prendre (ou à perdre) pour des nuits confortables

  • Surélevez légèrement le haut de votre matelas, la gravité travaillera à maintenir l'acide dans votre estomac.

  • Le poids augmente le risque de reflux, alors perdez vos kilos en trop.

  • L'alcool et la cigarette encouragent la détente du sphincter qui sépare l'estomac et l'oesophage.

  • Mettez des pyjamas bien amples : si la ceinture vous serre le ventre, le risque de reflux augmente.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/01/2011 - 09h14 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/11/2017 - 18h09
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Brûlures de l'œsophage, reflux: que risque-t-on? Publié le 27/11/2012 - 12h19

Les brûlures de l’œsophage témoignent d’un reflux gastro-œsophagien . Dans la majorité des cas, cette affection est bénigne . Plus rarement, elle expose à des complications . Alors que risque-t-on en cas de brûlures de l’œsophage?

Asthme et reflux gastrique sont souvent liés Publié le 26/01/2017 - 11h27

Les reflux d'acide gastrique dans l'oesophage, appelé reflux gastro-oesophagien (RGO), peuvent provoquer des crises d'asthme . Il convient donc de traiter le RGO chez les patients asthmatiques . C'est particulièrement important chez l'enfant.

Plus d'articles