L'un de vos proches a des idées suicidaires? 6 conseils pour lui apporter votre aide

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/02/2010 - 00h00
-A +A

Vous pouvez avoir décelé des idées suicidaires chez un proche (un parent, un ami, un collègue, un enfant ou un de ses amis). Le sujet ne doit pas rester tabou, il faut oser en parler.

PUB

1) Suicide: Engagez le dialogue, parlez-en ensemble.


Contrairement à une idée reçue, il ne faut pas avoir peur de parler du suicide. Engager le dialogue avec une personne qui pense au suicide est une étape essentielle. L'écoute joue un rôle très important pour la personne en détresse. L'expression de ses émotions permet de " diminuer un peu le niveau de la souffrance et de gagner un peu de temps ". N'oubliez pas qu'" il suffit parfois de très peu de chose pour éviter un suicide ".
Et en cas de doute, il faut lui poser clairement la question : " penses-tu actuellement au suicide? ".

2) Idées suicidaires: Établissez un climat de confiance.


On ne vous demande pas d'apporter la solution miracle, mais de laisser entrevoir des alternatives. Vous devez rester une personne fiable. Ne soyez pas moralisateur et ne donnez pas vos recettes personnelles. Chacun les siennes. Soyez écoutant et non conseiller.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/02/2010 - 00h00 www.infosuicide.org
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Suicide en hausse en Flandre Mis à jour le 28/01/2003 - 00h00

Le suicide concerne tout le monde. Fin de l'année dernière, la ministre flamande de la Santé Publique, Mieke Vogels, réunissait à Anvers 900 personnes pour discuter de cette problématique.

Plus d'articles