Vivre moins longtemps, mais sans médicaments ?

Article créé le 09/02/2015 - 17h39 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/02/2015 - 17h39
-A +A

Une étude s’est penchée sur notre relation aux médicaments. Conclusion : nous le les aimons vraiment, vraiment pas…

PUB

Combien seriez-vous prêt à payer pour ne pas prendre de médicaments ?

Beaucoup, semble-t-il, selon une étude américaine très récente. Une personne sur cinq accepterait de payer au moins 1000 dollars pour ne pas avoir à prendre un médicament tous les jours. Plus étonnant encore : une personne sur trois préférerait risquer de mourir prématurément que prendre des médicaments tous les jours… Bien sûr, tout dépend de la durée de vie que l’on sacrifie. S’il faut risquer de perdre deux ans, seuls 8% des gens (c’est déjà beaucoup !) renonceraient aux médicaments. Pour une semaine, le chiffre est étonnant aussi, mais dans l’autre sens : 70% de la population accepteraient de prendre des pilules chaque jour pour gagner sept journées sur la camarde.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Bien sûr, il ne faut pas trop compter sur ces résultats. Dans la vraie vie, la majorité d’entre nous prend déjà des médicaments chaque jour ! Et le problème était tout théorique puisqu’il est dans notre réalité impossible de savoir de combien la vie de chacun sera raccourcie par le fait de ne pas prendre les médicaments.
L’étude reste néanmoins intéressante : elle a permis de mesurer le désagrément que prendre un médicament représente pour les patients. Et force est de constater que ce poids est assez important…

Pour l’auteur principal de l’étude, ces résultats devraient marquer le chemin pour l’industrie pharmaceutique : il est important de trouver des solutions qui permettent de prendre des médicaments sans avaler de pilules. Patchs, injections, implants…

Et vous, seriez-vous prêt(e) à renoncer à un peu de vie pour ne pas avoir à prendre des médicaments ?

Billet initialement publié le 09/02/2015 - 17h39 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/02/2015 - 17h39
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
L'effet nocebo Mis à jour le 24/01/2006 - 00h00

Vous connaissez l'effet placebo : un médicament dénué d'effet pharmacologique peut parfois vous guérir, sans doute en partie grâce à votre attente positive à son égard. L'effet nocebo est le revers de cet effet placebo : un médicament chimiquement in...

Aspirine après 75 ans : pas sans précautions Publié le 20/06/2017 - 15h50

L'aspirine est un médicament très répandu et très utile. Elle est notamment utilisée au long cours pour prévenir les récidives de problèmes cardiovasculaires. Son effet préventif sur certains cancers est aussi étudié. Mais attention, elle n'est pas s...

Plus d'articles