Vitamine C: un coup de pouce pour le coeur?

Mise à jour par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 03/02/2010 - 00h00
-A +A

Du fait de la fréquence des maladies cardiovasculaires, l'identification des facteurs préventifs est un enjeu important. De nombreuses données biologiques et biochimiques suggèrent que la concentration sanguine en vitamine C pourrait agir en tant que facteur protecteur.

PUB

La vitamine C bonne pour la tension


Un groupe de chercheurs a examiné, chez 242 femmes jeunes-adultes (18-21 ans), la relation entre la concentration sanguine en vitamine C et la pression artérielle au cours de 10 ans de suivi. Les analyses indiquent que la concentration plasmatique de vitamine C est inversement associée à la tension artérielle, après ajustements de nombreux facteurs (race, poids, apports en graisses et en sel).

Variations sur le même thème


De même, les données ont aussi mis en évidence que les taux circulants de vitamine C plasmatique sont inversement associés à la pression sanguine: si le taux de vitamine C augmente, la tension baisse et vice-versa. Ajoutons que des concentrations élevées en vitamine C dans le sang sont, par ailleurs, un indicateur de la consommation de fruits et légumes. Plus l'alimentation est riche en fruits et légumes, plus le taux sera élevé.
En d'autres mots, il est toujours possible corriger son alimentation pour diminuer sa tension artérielle. Si le sel est l'un des ingrédients souvent ciblés, les apports en fruits et légumes constituent aussi un élément régulateur important.

Initialement publié le 02/02/2009 - 00h00 et mis à jour par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 03/02/2010 - 00h00 Block G et al. Nutrition Journal, décembre 2008. Myint PK et al. American Journal of Clinical Nutrition, janvier 2008.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Messieurs les migraineux, l'AVC vous guette Mis à jour le 01/07/2003 - 00h00

Depuis longtemps déjà, l'existence d'un lien entre les migraines et le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) est soupconnée. Selon cette nouvelle étude, les hommes souffrant de céphalées chroniques ont un risque accru d'AVC 4 fois supérieur. Le...

AVC et survie: l'effet vitamine C Mis à jour le 20/05/2008 - 00h00

La vitamine C est bien connue pour son effet tonique, en particulier au cŒur de l'hiver. Mais un apport suffisant et régulier est également intéressant à plus long terme, en particulier pour certaines artères, celles qui irriguent notre cerveau…

Plus d'articles