Le virus du rhume, une nouvelle arme contre le cancer

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 29/04/2002 - 00h00
-A +A

Injecté dans une artère irriguant le foie, le virus du rhume s'est montré capable d'exterminer sélectivement les cellules cancéreuses d'une tumeur hépatique (au foie), sans endommager les cellules saines. Ce virus pourrait donc bien devenir une arme primordiale contre le cancer dans les années à venir.

PUB

Une tumeur, qu'est-ce que c'est ?

Lorsque des cellules d'un organe deviennent cancéreuses, elles perdent leur spécialisation c'est-à-dire leur capacité à remplir leurs fonctions (réguler le taux de sucre sanguin pour une cellule hépatique par exemple). Elles perdent aussi leur forme et les caractéristiques qui leur sont propres. Puis elles se multiplient sans contrôle, de manière totalement anarchique. C'est ainsi que se développe une tumeur.

Des traitements qui pour le moment ne font pas dans la dentelle

Les traitements actuels consistent à ôter de facon chirurgicale la tumeur (si elle est bien circonscrite), à la détruire par des rayons, à utiliser la chimiothérapie, ou encore à combiner ces trois méthodes. Lorsque la tumeur est diffuse ou bien lorsqu'il y a des métastases dans d'autres organes, la chimiothérapie reste souvent la seule alternative. Les médicaments chimiothérapeutiques sont des produits toxiques qui réduisent la capacité des cellules cancéreuses à se multiplier. Ils ne sont cependant pas très sélectifs. Et le reste de l'organisme subit aussi leurs actions toxiques, entraînant des effets secondaires parfois très difficiles à supporter.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 29/04/2002 - 00h00 Sze D., 27e rencontres scientifiques annuelles de la Society of cardiovascular and interventional radiology. Baltimore, avril 2002.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sida, découverte d'un réservoir caché du virus Mis à jour le 25/06/2002 - 00h00

Le virus du Sida est décidément retors. Alors que les multithérapies avaient donné de grands espoirs en diminuant la quantité de virus chez les malades au point de les rendre indétectables, le virus s'est montré capable de réapparaître.

De la cirrhose au cancer du foie Publié le 20/10/2014 - 17h42

Le cancer du foie est de plus en plus fréquent. Il est consécutif à une cirrhose dans la majorité des cas. Il faut savoir que c'est le virus de l'hépatite C qui est devenu l'une des causes majeures de la cirrhose dans les pays occidentaux. Mais il ex...

Tumeurs cutanées : un danger pour votre chien ? Publié le 04/06/2013 - 12h58

Kystes, abcès, hématomes et tumeurs peuvent déformer la peau de votre chien. Les tumeurs, résultant d'une multiplication anormale des cellules de la peau, doivent faire l'objet d'une biopsie ou d'une excision afin d'en définir les risques pour votre...

Plus d'articles