VIH (Recherche d'antigène p24 du virus de l'immunodéficience humaine dans le sang) [Antigénémie p24]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

PUB

Comment est interprété le résultat ?

  • La détection permet donc le diagnostic précoce de l'infection due au VIH, en particulier dans les 2 à 3 premiers mois suivant la date présumée de contamination.
  • La détection peut aider au diagnostic de l'infection chez un nouveau-né de mère infectée par le VIH dans les premiers mois de vie : les anticorps anti-VIH sont de toutes façons présentes chez le bébé puisque sa mère est “ séropositive ” (elle a dans son sang des anticorps anti-VIH) et qu'elle lui a transmis ses propres anticorps ; leur recherche ne permettrait donc pas de faire le diagnostic de l'infection, tandis que la positivité de l'antigène p24 est en faveur de l'infection du bébé.
Attention toutefois, l'antigène p24 est certes détectable précocement dans le sang, mais sa présence n'est que transitoire (il ne persiste que pendant la phase très précoce de l'infection). L'absence d'antigène p24 ne permet pas d'affirmer l'absence d'infection par le VIH. De plus, l'antigène p24 peut être négatif dans certains cas (rares) de primo-infection due au VIH-2 ou des virus variants du VIH-1. Le diagnostic d'infection par le VIH doit donc toujours reposer sur plusieurs tests concordants.
haut de page
Initialement publié le 02/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB