VIH : comment se protéger du virus du SIDA ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/01/2015 - 10h06
-A +A

Le virus du SIDA est l’un de ceux qui font le plus peur. Mais malgré les campagnes de prévention, les taux de contamination ne cessent pas d’augmenter ces dernières années !

Zoom sur les principaux gestes qui vous exposent à une contamination par le VIH.

PUB

SIDA : comment est-on contaminé par le VIH ?

Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) est présent, chez les patients qui sont contaminés, dans tous les liquides corporels. Mais il n’est présent en quantités suffisantes pour contaminer une autre personne que dans certains liquides bien précis.

  • Le sang.
  • Le sperme.
  • Le liquide séminal (qui s’écoule pendant l’érection).
  • Les sécrétions vaginales.
  • Le lait maternel.

Toutes ces substances peuvent transmettre l’infection… Mais pas les autres. En d’autres termes, larme, salive et sueur sont sans risque : les personnes séropositives peuvent être côtoyées au quotidien sans la moindre angoisse.

Quelles activités peuvent transmettre le VIH ?

  1. Le contact avec le sang d’une personne contaminée : le plus souvent, cela se produit lors d’une utilisation commune de seringues, mais certaines contaminations dans les hôpitaux, après un accident (coupure, chute de seringue etc.) ont été constatées.
  2. Le contact avec le sperme : toute éjaculation peut entraîner une contamination du partenaire, que ce soit lors d’une fellation ou d’une pénétration.
  3. Le contact avec le liquide séminal : lors d’une fellation, la personne en contact oral avec le pénis court un risque – moins important que lors d’une éjaculation, mais qui existe néanmoins.
  4. Le contact avec les sécrétions vaginales : il y a débat. Certains estiment le risque inexistant, d’autres simplement très faible. Il concerne quoi qu’il en soit uniquement la personne qui effectue le cunnilingus et pas celle qui le reçoit. Les règles ou la présence de lésions génitales augmentent le risque.

Le virus du SIDA peut aussi se transmettre de la mère à l’enfant lors de la grossesse, de l’accouchement et de l’allaitement. Si la mère est traitée contre son VIH, le risque pour le bébé est cependant très faible.

IST et VIH : les risques ne sont pas toujours les mêmes…

Si ce guide est utile pour reconnaître les situations au cours desquelles le VIH peut être transmis, il ne suffit pas à vous protéger de toutes les infections sexuellement transmissibles… Celles-ci sont en effet nombreuses, et souvent beaucoup plus contagieuses que le VIH. Ainsi, l’herpès, la gonorrhée ou la syphilis peuvent être transmis par n’importe quel contact sexuel, y compris une simple caresse…

Concrètement, comment se protéger du SIDA ?

Contre le VIH, un préservatif masculin ou féminin suffit, à condition qu’il soit utilisé dès le début du rapport (et pas enfilé juste avant l’éjaculation). Un préservatif doit aussi être utilisé en cas de fellation.

Mais pour vous protéger de toutes les IST et pratiquer des rapports oraux, il faudra en passer aussi par une « digue », un rectangle de latex qui se place entre la bouche et la vulve.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/01/2015 - 09h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/01/2015 - 10h06

Plateforme prévention SIDA

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sida et hépatite C : liaison dangereuse Mis à jour le 10/12/2002 - 00h00

Selon une étude de l' Agence Nationale de Recherche sur le Sida ( ANRS ), être porteur à la fois du virus du Sida et de celui de l'hépatite C pose des problèmes : l'infection VIH aggrave fortement l'hépatite C.

VIH, SIDA : une nouvelle variante plus agressive Publié le 20/02/2015 - 11h59

Si la plupart des découvertes concernant le SIDA sont encourageantes, le virus reste un ennemi redoutable. Pour preuve, une nouvelle variante a été découverte à Cuba, nettement plus agressive que celle que nous connaissons.

1er décembre 2003 : journée mondiale du SIDA Mis à jour le 28/10/2003 - 00h00

Le 1er décembre a été proclamé journée mondiale du SIDA. 40 millions de personnes sont infectées par ce virus. En Belgique, elles sont près de 14.000. 2 à 3 nouveaux cas de séropositivité sont dépistés par jour dans notre pays.

Sida et grossesse Mis à jour le 13/01/2002 - 00h00

Etre infecté par le virus du sida ( VIH ) et désirer un enfant n'est bien sûr pas incompatible mais demande à être suivi.

Plus d'articles