Un verre d'alcool = +10% de risque de cancer du sein !

Publié par Isabelle Eustache : Adaptation : Dr Philippe Burton le 16/10/2001 - 00h00
-A +A

PUB

Cirrhoses

Ce rapport concernant les effets de l'alcool sur la santé confirme la vulnérabilité des femmes vis-à-vis de l'alcool.

  • Si la toxicité chez les hommes est indéniable avec 7% des décès contre 2% de décès féminins, les femmes sont plus rapidement et plus sévèrement touchées par certaines pathologies, notamment la cirrhose : il ne leur faut que 10 ans pour développer cette maladie, contre 15 ans chez les hommes.
  • De même, le risque masculin d'être atteint de cette grave affection se multiplie par 3 à 4 à partir de 50g/jour d'alcool (5 verres), contre 30g/j (3 verres) chez les femmes.
  • Et enfin, les personnes obèses ou souffrant de malnutrition ont davantage de risque.
En Belgique, les problèmes d'alcoolisme concernent de 300.000 à 500.000 personnes, autrement dit 3 à 5% de la population. Selon une étude de l'O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé), un décès sur quatre, touchant les hommes de 15 à 29 ans, est dû à l'alcool.

Cancers

L'alcool atteint toutes les voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, œsophage, larynx) et multiplie le risque de cancer de 2 à 6 en fonction de la quantité d'alcool ingérée. Associé au tabac, l'alcool multiplie par 44 le risque de développer un cancer de l'œsophage.

Publié par Dr Philippe Burton le 16/10/2001 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Toute la vérité sur l'alcool Mis à jour le 15/02/2010 - 00h00

L'alcool est l'objet de nombreuses croyances et fausses idées, chacun adoptant bien souvent celles qui l'arrangent... Voici des réponses claires à 5 questions, et notamment, quelle est la bonne dose d'alcool bénéfique à la santé ?

Avez-vous déjà songé à boire moins d'alcool ? Mis à jour le 06/04/2004 - 00h00

350.000 Belges sont alcooliques. Les conséquences de cette dépendance à l'alcool sont graves tant pour la santé physique et mentale que pour la vie sociale: une descente aux enfers qui peut être évitée.

Plus d'articles