Varicelle et zona : descendants du même virus

Mise à jour par Coline Wellemans, journaliste santé le 03/08/2015 - 17h16
-A +A

La varicelle est un grand classique des maladies de l’enfant. En revanche, son petit frère, le zona, qui touche principalement les adultes, est moins connu. Pourtant varicelle et zona sont l’expression d’un seul et même virus : le VZV, le virus zona varicelle.

PUB

Un seul virus, deux infections

Le VZV, pour virus zona varicelle, est unique en son genre : il se manifeste de deux manières différentes, à plusieurs années d’intervalle. Dans l’enfance, ce virus est responsable d’une maladie bien connue : la varicelle. Plus de 90% des enfants contractent le virus avant l’âge de dix ans. Une fois la varicelle terminée, le virus ne disparaît pas de notre organisme, il se met en hibernation. Il reste sous forme inactivée dans une terminaison nerveuse, le ganglion d’un nerf, où il peut subsister à l’état latent, c’est-à-dire en veille, durant des années, voire même à vie pour 80% des patients. Mais chez une personne sur cinq, le virus se réveille, le plus souvent après 50 ans, et se manifeste alors sous forme de zona.

Même virus mais symptômes différents

Nous connaissons la varicelle et ses célèbres boutons : petites vésicules remplies de liquide clair qui démangent tant les enfants. Ces éruptions cutanées sont en principe accompagnées d’une  fièvre modérée  et se transforment en croûtes au bout de deux ou trois jours. à l’inverse, le zona est une maladie localisée. Quand  le virus VZV se réveille, il se propage sous forme de boutons le long du nerf dans lequel il s’est caché. C’est pourquoi le zona apparaît souvent seulement d’un côté du corps, sous forme d’une bande qui correspond au trajet du nerf atteint : au niveau de thorax, de l’abdomen mais parfois aussi du visage. Le zona provoque également des douleurs intenses et des sensations de brûlures, que l’on ne retrouve pas avec la varicelle. Des brûlures qui peuvent persister parfois des mois après l’infection, lorsque les lésions cutanées ont, elles, complètement disparu.

Initialement publié par Coline Wellemans, journaliste santé le 03/08/2015 - 17h16 et mis à jour par Coline Wellemans, journaliste santé le 03/08/2015 - 17h16

Pr David Tuerlinckx – Service Pédiatrie et Maladies infectieuses – CHU Dinant Godinne. http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=8141. http://www.chups.jussieu.fr/polys/viro/poly/POLY.Chp.2.3.html

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le zona est-il contagieux ? Publié le 18/07/2017 - 11h45

Cette question semble légitime dans la mesure où le zona est dû à un virus très contagieux, le virus de la varicelle. Pourtant, non, le zona ne se transmet pas d'une personne à une autre. En revanche, attention de ne pas attraper la varicelle au cont...

Comment soigne-t-on un zona? Publié le 18/03/2013 - 11h42

Le zona est une maladie due au même virus que celui de la varicelle, l’Herpes zoster . C’est ainsi qu’environ 25% des personnes qui ont eu une varicelle dans leur enfance développeront ultérieurement un zona . Quels sont les symptômes du zona et comm...

Quels sont les signes d’un zona? Mis à jour le 02/12/2011 - 14h25

Le zona correspond à une réactivation du virus de la varicelle . Ainsi, seules les personnes ayant eu la varicelle , le plus souvent durant l’enfance, peuvent souffrir d’un zona . Les personnes âgées de plus de 50 ans sont plus souvent concernées par...

Plus d'articles