Vapotage : comment arrêter la cigarette électronique ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/02/2015 - 16h02
-A +A

Vous avez arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. Mais maintenant, vous envisagez de l’arrêter elle aussi.

Sage décision, mais attention de ne pas tomber dans le piège de refumer en voulant arrêter la cigarette électronique.

Voici quelques clés pour diminuer puis arrêter le vapotage et retrouver votre totale liberté.

PUB

Pourquoi arrêter le vapotage  ?

Premièrement, si la cigarette électronique est infiniment moins dangereuse que le tabac, les risques toxicologiques à long terme du vapotage restent méconnus, particulièrement au-delà de 6 à 12 mois de vapotage.

Ensuite, vapoter est contraignant, coûteux (certes moins que le tabac) et addictif si l’on utilise de la nicotine (en effet, la nicotine est une substance psychoactive addictive avec laquelle il faudra rompre progressivement après en avoir enfin fini avec le tabac).

L’important est de rester prudent et d’anticiper pour éviter de retomber dans le tabagisme en voulant exclure la cigarette électronique de sa vie…

Comment rompre avec la cigarette électronique : 3 pistes à explorer, à combiner

  1. Réduire la dose de nicotine.
  2. Espacer les bouffées.
  3. Utiliser des patchs nicotiniques.

Comment diminuer la dose de nicotine ?

Très souvent, le vapoteur diminue naturellement sa dose de nicotine, sans réussir à passer en dessous des 6 mg/ml. Vous pouvez alors essayer de mélanger deux e-liquides, l’un à 6mg/ml, l’autre sans nicotine. Sinon, utilisez alternativement deux e-cigarettes, l’une avec et l’autre sans nicotine. De cette façon, vous pouvez comparer les effets (dans les 3 premières secondes suivant chaque bouffée, puis après 10 secondes) tout en habituant votre organisme à moins de nicotine. Ensuite, très progressivement, réduisez le nombre de bouffées avec nicotine, jusqu’à pouvoir vous en passer.

Notez bien vos sensations pour trouver la méthode qui vous convient le mieux.

À noter qu’en utilisant une cigarette électronique connectée, vous pouvez vérifier tous les jours ou à la fin de chaque flacon la dose de nicotine réellement prise depuis le dernier remplissage.

Comment réduire le nombre de bouffées ?

La fréquence des bouffés est un paramètre très important à apprendre à gérer. Comme l’explique le Dr Philippe Presles, tabacologue, lorsque l’on prend des bouffées répétées et rapprochées, la nicotine délivrée se rapproche de celle de la cigarette, donc est susceptible de maintenir la dépendance. En revanche, les petites bouffées régulièrement réparties sur la journée dispensent de faibles doses de nicotine de façon plus homogène, à l’instar des patchs nicotiniques. Ce type de bouffées ne renforce pas la dépendance et soulage bien le manque de nicotine, voire l’anticipe. C’est vers ce mode de vapotage qu’il faut tendre progressivement.

  • Augmentez le temps entre deux prises : 5 minutes, puis 10, puis 15 minutes.
  • Imposez-vous des périodes d’abstinence de vapotage pendant une heure, puis deux heures, etc.
  • Déclenchez la vaporisation durant une seconde au lieu de deux.
  • Fixez-vous un volume maximal d’e-liquide par exemple à 1 ml par jour en ne remplissant votre cigarette électronique qu’avec cette stricte quantité. 

Là encore, les e-cigarettes connectées peuvent vous aider pour diminuer les bouffées. Via votre smartphone, vous pouvez suivre votre progression et vous motiver en partageant vos expériences avec d’autres personnes.

Les patchs nicotiniques

En diffusant en continu de faibles doses de nicotine, les patchs aident à prévenir le manque, et donc à espacer le vapotage jusqu’à l’arrêt.

Ce mode de délivrance de la nicotine aide aussi le vapoteur à rompre avec la dépendance gestuelle entretenue par la cigarette électronique.

En pratique, le vapoteur peut porter des patchs, petits, moyens ou grands, pour éteindre sa dépendance en douceur. En revanche attention, les substituts nicotiniques oraux (gommes, comprimés…) ne doivent pas être utilisés car ils délivrent des pics de nicotine qui, à l’inverse, entretiennent la dépendance.

Nous ne disposons cependant pas, actuellement, de données prouvant l’efficacité des patchs dans le sevrage à la cigarette électrique…

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 09/02/2015 - 09h00 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 03/02/2015 - 16h02

Dr Philippe Presles, « La cigarette électronique, Enfin la méthode pour arrêter de fumeur facilement », Editions Versillo. Pr Bertrand Dautzenberg, « L’e-cigarette pour en finir avec le tabac », Éditions Ixelles.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Arrêt du tabac : passage à l'acte Publié le 11/09/2014 - 15h43

Les idées fausses autour du tabac et des substituts nicotiniques ont la vie très dure. Elles circulent largement et peuvent représenter un frein, voire une cause d'échec à l'arrêt du tabac. Voici une occasion pour valider vos connaissances et mettre...

Méthode la plus soft pour arrêter de fumer Publié le 06/06/2017 - 15h22

Il existe toutes sortes de méthodes pour arrêter de fumer , des plus farfelues aux plus sérieuses, sans compter toutes les techniques et conseils qui se transmettent de bouche à oreille. Voici ici la méthode la plus soft, celle que le Dr Philippe Pre...

Plus d'articles