Un vaccin contre les rechutes de leucémie

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 23/08/2010 - 00h00
-A +A

Des chercheurs anversois ont développé un vaccin thérapeutique contre la leucémie permettant de postposer pendant quelques années ou même d'empêcher toute rechute chez certains patients provisoirement "guéris" de la leucémie myéloïde aiguë. C'est une première mondiale.

PUB

Cancer du sang: un problème de globules blancs


La leucémie ou cancer du sang est caractérisée par une croissance anarchique des globules blancs menaçant la production des autres cellules sanguines. Il existe quatre types différents de leucémie.
Dans le cas de la leucémie myéloïde aiguë (LMA), après une chimiothérapie, le cancer du sang reprend chez près de 70% des patients. Après dix ans de recherche, les professeurs Viggo Van Tendeloo et Zwi Berneman ont développé un vaccin thérapeutique contre ce type de leucémie. Attention, il ne faut pas confondre vaccin thérapeutique et vaccin préventif (contre la grippe par exemple).

Un vaccin personnalisé contre la leucémie


Ce nouveau vaccin contre la leucémie est fabriqué individuellement pour chaque patient. La première étape consiste à effectuer un prélèvement de sang du patient leucémique. Puis, le laboratoire reprogramme les cellules dendritiques, c'est-à-dire les cellules qui pilotent notre système de défense. Ces cellules reprogrammées sont alors réfrigérées pendant quelques semaines et contrôlées sur le plan bactérien. Si tout est en ordre, le vaccin est administré au patient. Les cellules dendritiques modifiées ordonnent aux autres cellules du système de défense d'attaquer les cellules cancéreuses.
Cette technique consistant à modifier des cellules et à les réinjecter est aussi appelée thérapie cellulaire. Il n'y a pas de fortes réactions ou d'effets secondaires gênants puisque le vaccin est produit sur base des cellules du patient.
Jusqu'à présent, les professeurs anversois ont administré ce vaccin à 17 patients qui avaient subi une chimiothérapie. Quelques-uns d'entre eux n'avaient plus de cellules cancéreuses, mais pas tous. Chez la moitié des 17 patients, les cellules cancéreuses qui avaient résisté à la chimiothérapie ont été éliminées, avec pour conséquence une augmentation de la durée de survie moyenne à 52 mois. Chez les patients dont la réaction a été insuffisante, la survie a été maintenue à 6 mois.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 23/08/2010 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La leucémie : c'est quoi au juste ? Publié le 12/04/2016 - 17h01

Le diagnostic de leucémie est souvent un coup dur. Quels sont les différents types de leucémie ? Quelles sont leurs spécificités ? Comment les soigner ?

La crèche protège de la leucémie ! Publié le 22/08/2014 - 14h38

Le lien entre la crèche et la leucémie ? Les enfants qui fréquentent une crèche ou une garderie dès les premiers mois de leur vie sont mieux protégés contre le risque de développer plus tard une leucémie que les enfants qui ne sont pas accueillis en...

Leishmaniose viscérale : sur la piste d'un vaccin Mis à jour le 14/06/2005 - 00h00

La leishmaniose viscérale est une maladie parasitaire fréquente dans les régions tropicales et méditerranéennes, dont le Sud de la France. Chaque année, on dénombre plus de 500.000 nouveaux cas dans le monde. Notamment transmise à l'homme, et souvent...

Plus d'articles