Vaccin contre la dengue : jusqu’à 80% d’efficacité

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/08/2015 - 10h58
-A +A

L’efficacité d’un vaccin expérimental mis au point par le laboratoire français Sanofi Pasteur vient d’être évaluée de façon indépendante. Celui-ci confère une protection à plus de 80% contre la dengue, infection tropicale épidémique transmise par les moustiques, pouvant être grave, voire mortelle.

PUB

Le vaccin protège contre la dengue et ses formes graves

Au cours des derniers essais cliniques de phase III et IIb, ce vaccin tétravalent contre la dengue réduit de 56% le risque d’hospitalisation (facteur de gravité de la maladie) chez les enfants de moins de 9 ans et de 81% chez les plus de 9 ans. Concernant les formes graves (dengue hémorragique, mortelle dans 20% des cas), la protection conférée est de 44,5% jusqu’à l’âge de 8 ans et de 93% au-delà. On retiendra que le risque de contracter la dengue est plus faible chez les sujets vaccinés, tout comme le risque d’être atteint d’une forme grave.

2,5 milliards de personnes sont exposées à la dengue

Depuis la progression de la dengue dans les années 50, on estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500.000 cas de dengue hémorragique. Actuellement dans le monde, 2,5 milliards de personnes vivent dans des régions à risque. Jusqu’à récemment limités aux zones tropicales et subtropicales, quelques cas de dengue autochtones ont été décrits en Europe et aux Etats-Unis.

D’ici 2016, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) devrait examiner ce candidat vaccin. En attendant, en l’absence de tout traitement curatif, la lutte contre cette maladie repose sur la prévention des piqûres de moustiques…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 05/08/2015 - 10h58

Sri Rezeki Hadinegoro et coll., New England Journal of Medicine (NEJM), July 27, 2015DOI: 10.1056/NEJMoa1506223, http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1506223?query=featured_home#t=articleDiscussion.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le psoriasis: une maladie de la peau courante mais méconnue Publié le 03/01/2012 - 11h09

Deux sondages réalisés en Belgique révèlent que le psoriasis affecte grandement la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Confrontés à la curiosité et à la méfiance, les patients psoriasiques éprouvent souvent un sentiment de honte, d'humilia...

Le typhus : une maladie mortelle pour votre chaton ! Mis à jour le 29/11/2005 - 00h00

Loin d'être futile, la vaccination des chats revêt une importance considérable afin de diminuer le risque de contracter des maladies virales félines. Parmi elles, on trouve la panleucopénie, une maladie contagieuse souvent mortelle pour nos chatons.

Plus d'articles