Les vacances: un bon moment pour arrêter de fumer

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 22/06/2009 - 00h00
-A +A

Pratiquement tous les fumeurs ont un jour pris la bonne résolution d'arrêter de fumer. Et pourquoi pas mettre à profit les prochaines grandes vacances pour passer à l'acte.

PUB

Arrêter de fumer


A franchement parler, il n'existe pas de période plus propice qu'une autre pour arrêter de fumer. N'importe quel moment convient pour tourner le dos à la cigarette. Mais pourquoi pas mettre à profit les prochaines grandes vacances pour y donner un coup de pouce. Une excellente motivation est un facteur déterminant dans la lutte contre le tabac.
Plusieurs bonnes raisons font de l'été un bon moment pour dire définitivement adieu à la cigarette. Bon nombre de fumeurs ont ainsi plus facile à arrêter quand ils peuvent y consacrer du temps. Le sevrage est plus aisé quand ils ont moins à penser et qu'ils sont moins stressés.
Il ne faut pas non plus sous-estimer l'impact des personnes de l'entourage. Si vous voyez vos collègues fumer chaque jour, il est plus difficile de résister à la tentation. Ils ne seront probablement pas d'un grand recours pour vous et ils ne vous encourageront certainement pas à arrêter. A l'inverse, votre lieu de travail pourra constituer un meilleur environnement pour arrêter de fumer, si votre compagnon ou compagne fume et vos collègues pas.

Une date concrète pour arrêter de fumer


Pendant les vacances, vous disposez néanmoins de davantage de temps pour compenser le tabagisme par des activités sportives ou autres. Les efforts physiques répriment l'envie de fumer. Le jogging, le vélo, le tennis ou le fitness vous débarrasseront des pensées négatives et des soucis. Vous constaterez très vite que votre capacité pulmonaire augmente et vous vous découvrirez un nouveau corps.
Toutefois, le fait que les vacances soient une période exceptionnelle entraîne aussi un risque. Quand vous reprendrez votre train-train quotidien, vous risquez en effet de retomber dans vos mauvaises habitudes.
Tout dépend de la façon dont vous considérez les vacances. Certains fumeurs ne veulent pas gâcher leurs premiers jours de congé avec les symptômes de désintoxication. Les vacances sont pour eux synonymes de détente et de repos. Et griller une petite cigarette en fait partie. Par contre, les anciens fumeurs voient les vacances avec un corps et un esprit libérés, enfin débarrassés de l'horrible envie de nicotine.
Que vous arrêtiez de fumer pendant les vacances ou pas, la meilleure tactique consiste à fixer une date concrète à laquelle vous allez arrêter. Entourez-la de rouge bien à l'avance dans votre agenda. Prévenez aussi vos amis et vos connaissances. Arrêter de fumer est en effet un choix délibéré. N'en faites pas une décision que vous postposez indéfiniment.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 22/06/2009 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les vacances des fumeurs doivent être bien préparées Mis à jour le 17/05/2010 - 00h00

Les vacances des fumeurs méritent d'être préparées à l'avance. D'abord, bien entendu, parce que c'est une bonne occasion pour s' arrêter de fumer ... Mais même si vous préférez attendre encore avant de renoncer à la cigarette , il faut vous en préocc...

Arrêter de fumer, ça s’apprend ! Publié le 05/11/2015 - 10h34

Passé de mode ces dernières années, le tabac reste pour des milliers de Belges une dépendance dont il est difficile de se débarrasser. Parmi les 25% de fumeurs en Belgique, nombreux sont ceux qui tentent fréquemment d’arrêter de fumer , sans succès....

Plus d'articles