• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    5 avis
  • Témoignages (0)

Vacances avec son chien: un voyage sans stress

Vacances avec son chien: un voyage sans stress

Cette année, vous souhaitez bannir le stress, les nausées et les diarrhées de votre chien pendant vos vacances? Suivez ces quelques conseils.

Chiens et voyage: le stress de l’inconnu

A l’approche de l’été, notre esprit commence à s’évader et rêve des vacances toutes proches...

Cependant, voyage et dépaysement ne se passent pas toujours sans le moindre stress! Et il en va de même pour votre chien s’il vous accompagne sur votre lieu de vacances. En effet, le transport en lui même représente déjà souvent un inconfort pour Médor. La voiture, si elle ne fait pas partie de son quotidien, apporte son lot de tensions. Dès lors, pensez à aménager un coin confortable dans le véhicule. Recouvrez le sol de son plaid préféré et maintenez une température supportable dans l'habitacle. Si vous ne disposez pas d’air conditionné, pensez à placer un pare soleil à la fenêtre et passez fréquemment sur son pelage un gant de toilette humide. Toutes les deux heures, faites une petite pause afin de le laisser uriner et se dégourdir les pattes. Il est aussi important d’effectuer fréquemment de petits voyages en voiture pendant l’année. Ce type de transport sera ainsi familier à votre chien au moment du départ en vacances.

Mal des transports chez les chiens

Lors du transport, il est possible que votre chien salive abondamment ou vomisse. Ces phénomènes sont involontaires: ne le grondez surtout pas, cela ne ferait que renforcer le mal être déjà présent! Le responsable de ces troubles digestifs est l’oreille interne de votre chien. Elle assimile en effet difficilement le contraste entre les mouvements de la voiture (perçus par la vue et l’organe de l’équilibre de l’oreille interne) et le fait de rester immobile! Le cerveau s’en trouve "perturbé" et les nausées et vomissements font leur apparition. Lors de voyages ultérieurs, votre ami canin peut se remémorer ces souvenirs inconfortables. Le stress supplémentaires qui en découle risque alors d'aggraver encore les nausées.  On peut remédier au mal des transport en gardant le chien à jeun 12 heures avant le départ. Il existe également des comprimés anti-vomitifs que votre vétérinaire peut vous prescrire le cas échéant.

Article publié par le 20/06/2011

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services