L'Union Européenne soutient les actions anti-drogues

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/04/2010 - 00h00
-A +A

L'Union européenne a lancé en 2009 un plan d'action anti-drogue qui doit durer trois ans. Le but est d'apporter une réponse au problème des drogues, mais en donnant l'initiative aux particuliers, aux associations et même aux entreprises plutôt qu'en laissant faire les grandes institutions.

PUB

Les drogues en Europe: un problème de santé publique


Dans toute l'Union, une personne meurt d'une overdose toutes les heures. Sept à huit mille décès sont causés chaque année par la drogue. Et 3000 personnes sont infectées par le virus du Sida chaque année à travers leur utilisation de la drogue. Tous les pays sont concernés, même si ce n'est pas toujours dans la même mesure; et selon le centre européen de surveillance des drogues et dépendances, le consensus sur l'intérêt d'agir de manière commune et concertée est de plus en plus large. L'Union européenne s'est donc penchée sur le sujet, et pas seulement du point de vue des lois et des politiques.

Les initiatives contre les drogues mieux soutenues


L'une des nouveautés qui s'attachent au plan 2009 est le fait que toutes les initiatives contre la drogue, qu'elles proviennent d'entreprises, d'associations sans but lucratif, de pouvoirs publics ou de simples individus, gagnent une plate-forme et une visibilité. Tous ceux qui souhaitent s'engager contre la drogue sont en effet invités à prendre un engagement public qui explique leur motivation, et l'action qu'ils prévoient. En conséquence, les méthodes et les buts pourront être partagés par tous. Et si la Commission n'a pas les moyens de financer directement toutes les actions, elle offre tout de même des outils pour les campagnes, une reconnaissance officielle, et surtout, de précieuses rencontres au cours d'événements qui seront organisés tout au long de la période couverte. C'est ainsi un grand réseau des bonnes volontés contre la drogue qui devrait être mis en place. En Belgique, Ethias (par ailleurs actionnaire d'e-sante.be) et l'association des parents des élèves de l'école européenne de Bruxelles ont été les premiers à adhérer cette campagne. Cet engagement implique de mener des actions relatives notamment à la sensibilisation du public aux drogues illicites et aux risques liés à leur consommation.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/04/2010 - 00h00 http://ec.europa.eu/ead/
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cannabis : la préférée des Belges Mis à jour le 01/04/2002 - 00h00

Le rapport 2001 de l'Institut de la Santé Publique sur les drogues, le Belgian National Report on Drugs 2001, vient de paraître. La situation devient de plus en plus préoccupante puisque la consommation de drogues illicites est de plus en plus import...

Drogue: la révélation du test urinaire Mis à jour le 24/02/2004 - 00h00

8% des jeunes consomment de la drogue au moins une fois par semaine. Les parents sont souvent catastrophés quand ils soupconnent que leur enfant se drogue. Un simple test urinaire peut constituer un moyen de contrôle.

De l'extase à l'ecstasy Mis à jour le 05/11/2002 - 00h00

Les drogues et leur consommation constituent un véritable phénomène de société et posent des questions en termes de santé publique.

Drogue du viol : ne posez jamais votre verre ! Mis à jour le 06/03/2007 - 00h00

Ne lâchez votre verre sous aucun prétexte. En boîte, dans un bar ou dans tout autre endroit festif, ne vous séparez jamais de votre verre, au risque qu'on vous verse quelque substance douteuse, voire franchement dangereuse. C'est le cas des drogues d...

Plus d'articles