Ultraviolets : les conséquences du soleil sur notre peau

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 16h23
-A +A

Le soleil est un ami à apprivoiser. A juste dose il dore notre peau, booste notre moral. Mais des surexpositions aux rayons ultraviolets peuvent avoir des conséquences sérieuses. Zoom sur les effets du soleil sur notre peau des plus agréables aux plus dangereux.

PUB

Soleil et synthèse de vitamine D


A petite dose, le soleil est bénéfique pour notre santé. En effet, les rayons UVB permettent la synthèse de vitamine D impliquée dans de nombreux mécanismes vitaux. La vitamine D joue un rôle important dans l’absorption et la fixation du calcium sur les os. Elle est donc vitale pour le bon développement du squelette.
Le bon tempo pour se constituer un "stock" suffisant de vitamine D ? Cinq à quinze minutes d’exposition solaire deux ou trois fois par semaine au cours des mois d’été suffisent pour conserver des concentrations de vitamine D élevées. Et si vous partez en vacances sous le soleil des Tropiques, les durées d’expositions peuvent même être raccourcies !
A noter, les expositions doivent toujours se faire avec une protection solaire.

 

Soleil et bronzage

Ce dont rêve bon nombre d’estivants ? Revenir de vacances avec un joli bronzage. Considéré comme esthétique dans nos sociétés, le bronzage est avant tout un mécanisme de défense : pour se protéger du soleil, la peau stimulée par les UVB produit un pigment, la mélanine, qui brunit l’épiderme. Le bronzage induit par l’exposition au soleil peut durer plusieurs semaines, mais disparaîtra progressivement dès qu’il n’y aura plus de nouvelle exposition.
A noter, la montée en mélanine qui pigmente la peau est une barrière naturelle contre les rayons UV. Toutefois, si une fois bronzée on peut opter pour un indice de protection plus faible, le bronzage ne permet pas de se passer complètement de crème solaire.

 

Soleil et épaississement de l’épiderme

L’épaississement de l’épiderme est un phénomène naturel de défense de la peau quand elle a reçu une dose trop importante de rayons UV. "Dès la 24ème heure d’exposition, le nombre de divisions cellulaires augmente", explique le Dr Nina Roos dans son ouvrage Une peau en pleine forme*. Sous l’effet des UVB, les couches supérieures de la peau s’épaississent pour protéger les cellules basales de l’épiderme (qui assurent la régénération de la peau). La peau devient plus sèche et a besoin d’une bonne dose d’hydratation pour conserver sa souplesse et son éclat.

Soleil et taches pigmentaires


Les UVA jouent un rôle important dans l’apparition de taches pigmentaires (aussi appelées taches brunes). Ils provoquent une surproduction de mélanine localisée présente dans les cellules superficielles de la peau ce qui se traduit en surface par l’apparition de taches foncées sur les zones exposées.

 

Soleil et vieillissement cutané

Les UVA sont également impliqués dans le vieillissement cutané. Comment ? Ils provoquent l’activation des radicaux libres dans les cellules profondes de la peau qui vont attaquer l’ADN, modifier le fonctionnement de la cellule ou la tuer. Sous l’action des radicaux libres, la peau perd en élasticité et en surface des rides apparaissent. Les rayons du soleil dessèchent par ailleurs la peau ce qui la rend rugueuse et moins éclatante.
Comment lutter contre le photovieillissement ? En optant lors de ses séances de bronzage pour une crème solaire avec un indice UVA égal à au moins 1/3 de l’indice SPF (si l’indice SPF est de 50, l’indice anti-UVA doit être au moins de 16).

Initialement publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le 30/06/2016 - 09h59 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 03/07/2017 - 16h23

* Une peau en pleine forme !, Dr Nina Roos dermatologue, Editions Solar Santé

http://dermato-info.fr

http://www.who.int/uv/faq/uvhealtfac/fr/index1.html

http://www.who.int/uv/faq/uvhealtfac/fr/

http://www.who.int/uv/faq/uvhealtfac/fr/index2.html

www.cnrs.fr

www.prevention-soleil.fr

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Soleil et cancer de la peau : questions / réponses Publié le 31/07/2013 - 16h10

Le nombre de cas de cancers de la peau a très fortement augmenté au cours des dernières décennies. Certaines tumeurs détectées tôt sont bénignes, d’autres peuvent être redoutables, c’est le cas des mélanomes, la forme la plus grave des cancers de la...

Bronzer en toute sécurité sans danger ! Mis à jour le 13/06/2006 - 00h00

Principaux écueils des UV : les coups de soleil mais aussi le vieillissement cutané et, à long terme, les risques de cancer de la peau. Pour un bronzage sans ravage, mieux vaut adopter certaines règles de sécurité.

Plus d'articles