Une tumeur oculaire rare affecterait les bébés éprouvettes

Publié par Dr Peter Mareen le 25/03/2003 - 00h00
-A +A

Les enfants issus d'une fécondation in vitro (FIV)*, communément appelés bébés éprouvettes, présenteraient 5 à 7 fois plus de risques de développer un rétinoblastome, une tumeur oculaire.

PUB

Une tumeur oculaire maligne

Cette découverte inquiétante mise en évidence par des chercheurs néerlandais remet en question la technique de la FIV, pourtant réputée pour sa sûreté. Le rétinoblastome est une tumeur oculaire maligne de la rétine touchant de jeunes enfants et héréditaire dans 40 % des cas. Cette affection se développe chez 1 enfant sur 17.000 et touche un ou les deux yeux.Le traitement consiste en une chimiothérapie, des rayons, une lasérothérapie et, dans le pire des cas, l'ablation de l'Œil.

FIV et rétinoblastome

Chaque année, près de 3.000 femmes subissent une FIV aux Pays-Bas. Leurs enfants ne semblaient pas jusqu'ici courir plus de risques de développer un cancer que les enfants venus au monde après une fécondation normale. Le centre néerlandais des rétinoblastomes établit pourtant aujourd'hui un lien entre la FIV et le cancer de l'Œil chez les enfants nés d'une FIV. Presque tous les enfants néerlandais atteints d'un rétinoblastome étant traités dans ce centre, on peut considérer que ce dernier dispose d'une banque de données quasi-complète des cas de rétinoblastomes apparus aux Pays-Bas depuis 1945.

Publié par Dr Peter Mareen le 25/03/2003 - 00h00 Moll AC et al. Incidence of retinoblastoma in children born after in-vitro fertilisation. Lancet 2003 ;361:309-10
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Peu importe la méthode de procréation Mis à jour le 26/04/2005 - 00h00

Les bébés concus par procréation médicalement assistée ont un développement intellectuel et physique tout aussi sain que les enfants concus naturellement, telle est la conclusion d'une nouvelle étude européenne.

Bébés FIV ? No problem ! Mis à jour le 15/07/2003 - 00h00

Taille, poids, développement moteur, intellectuel, psychique…, la fécondation in vitro (FIV) ou l'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) ne modifie nullement ces paramètres. Que l'on se rassure, les bébés concus à l'aide de ces techniq...

Plus d'articles