La tuberculose : aussi en Belgique

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/08/2014 - 15h58
-A +A

Redoutable maladie respiratoire, la tuberculose a heureusement reculé depuis la création d'un vaccin dans les années 1920.

Elle n'a cependant jamais complètement disparu, et même si le nombre de cas diminue toujours, c’est à un rythme beaucoup plus lent que dans le passé.

 

PUB

Tuberculose : un rappel

La tuberculose est causée chez nous essentiellement par une bactérie, le bacille de Koch.
Elle est très contagieuse, et se transmet par les voies respiratoires : le patient atteint projette dans l'air, quand il tousse ou rit, des gouttelettes de salive qui contiennent le bacille.

Les conséquences sont le plus souvent pulmonaires (toux qui dure plusieurs semaines, parfois avec expectorations qui contiennent du sang), mais la bactérie peut toucher d'autres organes que les poumons.

Si la tuberculose a aujourd'hui des traitements, elle reste mortelle, en Belgique, dans 8,5% des cas.
Précisons que le traitement de la tuberculose est toujours long - six mois d'antibiotiques dans les cas les plus simples - et qu'il entraîne des effets secondaires.

Etat des lieux de la tuberculose en Belgique

  • Commençons par les bonnes nouvelles...
    La tuberculose est actuellement en baisse dans notre pays, comme dans le reste de l'Europe. 987 cas ont été déclarés en Belgique en 2012 (ce sont les données les plus récentes publiés par le Fonds des Affections Respiratoires) et c'est le chiffre le plus bas jamais enregistré.
    Ces résultats sont cependant moins bons qu'ils ne devraient l'être : la baisse du nombre de cas, si elle se maintient, est nettement plus lente depuis les années 1990.
  • La tuberculose est clairement une maladie de la pauvreté.
    Elle est plus de quatre fois plus fréquente dans les grandes villes, où les populations défavorisées, souvent migrantes, sont plus concentrées.
    Les villes les plus touchées sont Bruxelles (312 cas, 27,4 personnes touchées pour 100.000 habitants), Liège (seulement 44 cas mais 22,5 personnes touchées pour 100.00 habitants) et Anvers (20,7 personnes touchées pour 100.000 habitants, soit 104 cas). Son incidence en prison est aussi très élevée.
  • 38,7% des malades tuberculeux répertoriés en 2012 ont entre 25 et 44 ans.
    Il y a une différence dans l'âge où l'on est touché selon les populations : parmi les Belges, la plupart des malades sont âgés, mais chez les immigrés c'est une maladie de jeunes adultes.

 

Initialement publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/04/2002 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 14/08/2014 - 15h58

Fondation contre les Affections Respiratoires et pour l'Education à la Santé.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Vaccin BCG contre la tuberculose : en avez-vous besoin ? Publié le 18/09/2014 - 11h36

La tuberculose est une maladie rare en Belgique. Mais elle existe toujours, et peut être dangereuse. Le vaccin contre la tuberculose a fait beaucoup pour diminuer l’importance de la maladie, mais il n’est aujourd’hui plus recommandé que dans certains...

BCG, que fais-tu ? Où es-tu ? Mis à jour le 07/10/2015 - 18h10

La vaccination antituberculeuse appelée BCG (pour Bacille de Calmette et Guérin) n’est pas obligatoire en Belgique. Elle ne peut d'ailleurs être obtenue qu'à certaines condition. Mais elle reste recommandée dans certaines situations particulières. Qu...

Tuberculose : retour d'une vieille maladie Mis à jour le 03/03/2003 - 00h00

Depuis quelques jours, on entend de plus en plus parler de tuberculose . Une maladie que l'on croyait oubliée depuis belle lurette mais qui n'a pas totalement disparu. Tout comme la lèpre, la tuberculose est une maladie liée à la pauvreté. Cependant,...

Plus d'articles