Truffe

Mise à jour le 14/08/2007 - 02h00
-A +A

La truffe est un champignon mythique à cause de sa rareté et de son prix. Baptisée "diamant de la cuisine" par Brillat-Savarin, maintenant nommé "diamant noir", la truffe se voit souvent attribuer des vertus qui n'ont jamais été vérifiées scientifiquement.

PUB

Champignon aromatique et cher

La truffe est un champignon souterrain qui vit, enfoui sous terre, en symbiose avec certains arbres (chênes surtout mais aussi châtaigniers, noisetiers, hêtres). Elle est connue depuis l'antiquité : Grecs et les Romains lui attribuaient des vertus thérapeutiques et aphrodisiaques.L'usage de faire chercher la truffe par des truies remonte au 18ème siècle. Parmi ses nombreux composés aromatiques, la truffe contient une substance proche de l'hormone mâle du porc qui a la même odeur musquée et qui excite l'animal. Ce mode de récolte empirique de la truffe fut expliqué seulement à la fin du 20ème siècle lorsque les chercheurs s'intéressèrent aux phéromones, ces substances sécrétées par les êtres vivants et qui excitent le désir. La récolte de truffes se fait aussi avec des chiens dressés pour identifier son odeur. Celle-ci est suffisamment forte pour franchir les 20 à 30 cm de terre sous lesquels elle est cachée et interpeller l'odorat très sensible d'un chien. La truffe est un produit très cher à cause de sa rareté. Il varie selon les années pour cause de météo : pas assez ou trop de pluie ou de soleil et pas aux bons moments, cela suffit pour que la production diminue et que le prix augmente ou que les truffes soient de moins bonne qualité.

Différentes variétés

Il existe soixante-dix espèces de truffe dont trente-deux en Europe. Un accord professionnel, en 1996, en a précisé les qualités. Les plus connues sont :

  • Truffe noire du Périgord (Tuber melanosporum) : la plus réputée. Récolte du 15 novembre à fin mars dans le Lot, le Quercy, le Gard, le Vaucluse et surtout le Tricastin. Elle fait l'objet d'une culture suivie et de marchés dans toutes ces régions.
  • Truffe blanche du Piémont ou truffe blanche d'Alba (Tuber magnatum). Son goût, un peu alliacé est d'une force particulière. Rare, elle atteint des prix hallucinants. Récolte du 1er octobre - 31 décembre.
  • Truffe d'été de la Saint-Jean (Tuber aestivum). Elle est de moindre qualité. Récolte de mai à septembre.
  • Truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum) et Truffe mésentérique (Tuber mesentetcum). Leur goût est assez banal. Récolte de septembre à janvier.
Quant à la truffe de Chine qui a envahit les marchés depuis quelques années, elle a l'aspect extérieur de la truffe du Périgord mais aucun parfum. Elle n'est pas chère et relève de l'escroquerie gastronomique.

Initialement publié le 14/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 14/08/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dans votre assiette: la dinde Publié le 20/12/2011 - 10h40

Il faut mettre beaucoup de bonne volonté pour échapper à la traditionnelle dinde des repas de fin d'année. Mais, en fait, c'est la seule période où l'on peut voir - et éventuellement déguster - cette volaille dans son intégralité.

Dans un mois, c’est Noël, pensez à votre foie gras ! Publié le 27/11/2014 - 12h12

Pas de Noël sans foie gras. Bientôt, il va falloir y penser afin de ne pas acheter n’importe quoi au dernier moment. Et de ne pas vous faire avoir avec un foie gras hors de prix et/ou de mauvaise qualité. La bonne solution ? Le préparer soi-même.

Dans votre assiette: le foie gras Publié le 20/12/2011 - 10h30

Son nom fait peur. Sa consommation culpabilise souvent. Mais bien à tort, car les lipides du foie gras ont presque la même composition que ceux de cette huile d'olive, dont les bienfaits sont proclamés urbi et orbi.

Patates : ne vous en privez surtout pas ! Publié le 11/09/2017 - 17h01

Pourquoi ne pas se priver de pommes de terre ? Parce que c'est un légume pas cher, qui, se cuisinant de mille façons vous permet de varier vos menus et qui, grâce à ses glucides, participe activement à votre bien-être nutritionnel. Et non, les pommes...

Plus d'articles