Trichotillomanie : s'arracher les cheveux à en devenir chauve

Publié par Isabelle Eustache le 07/11/2006 - 00h00
-A +A

La présence d'une anomalie sur un gène vient d'être découverte chez des personnes atteintes de trichotillomanie, un trouble psychologique qui conduit à s'arracher régulièrement les cheveux ou les cils. Ce trouble obsessionnel compulsif, dont la cause restait inconnue, a donc une origine génétique.

PUB

Trichotillomanie : un trouble obsessionnel compulsif

La trichotillomanie est un trouble du comportement qui pousse à s'arracher les
cheveux, mais aussi les sourcils, les cils ou tout autre poil.
Cette maladie fait partie des troubles obsessionnels compulsifs (TOC).
Elle se manifeste le plus souvent chez l'enfant et l'adolescent, particulièrement en
période de stress. Il s'agit alors d'un simple tic. Mais cette maladie d'origine
psychologique peut perdurer à l'âge adulte.
En fonction de l'intensité de l'affection, la personne peut développer une peur de devenir
chauve. Et parfois une certaine honte, poussant à restreindre les activités sociales.
Ainsi, si le stress est impliqué dans le déclenchement de ce comportement, les
conséquences génèrent, elles aussi, beaucoup de stress et d'anxiété…

Aux États-Unis, 2 millions de personnes seraient atteintes de trichotillomanie.
Si ce trouble se manifeste le plus souvent seul, il est parfois accompagné d'autres
troubles obsessionnels compulsifs, de dépression, de déficit de l'attention, de
troubles alimentaires, etc.

Le traitement repose sur la prise de sédatifs et d'anxiolytiques, mais leur efficacité est
limitée. La prise en charge associe alors souvent une thérapie comportementale.
Malheureusement, ce trouble reste difficile à traiter.

Mais c'est sans compter sur les découvertes scientifiques. En effet, une équipe de
chercheurs vient d'identifier une mutation sur un gène, chez des sujets atteints de
trichotillomanie.
Ce même gène a déjà été impliqué dans le syndrome de Gilles de la Tourette, une
affection neurologique appartenant aussi à la catégorie des troubles obsessionnels
compulsifs
(tics verbaux, sonores et moteurs). C'est ce qui a orienté les recherches
sur ce gène.

Publié par Isabelle Eustache le 07/11/2006 - 00h00 Zückner S. et coll., Molecular Psychiatry, 11 : 888-91, 2006.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Les 5 maladies mentales les plus connues Publié le 09/10/2012 - 15h27

Les cinq maladies mentales les plus connues sont les suivantes: schizophrénie, trouble bipolaire ou psychose maniacodépressive, dépression sévère et persistante, troubles de personnalité limite ou borderline et trouble obsessionnel-compulsif ou TOC....

Souffrez-vous d'un TOC? Publié le 02/04/2013 - 15h55

Les TOCs ou troubles obsessionnels compulsifs sont classés dans les troubles anxieux. Fréquents (ils touchent plus de 2% de la population), ils sont aujourd'hui bien connus. En conséquence, nous avons tendance à penser TOCs dès que nous pensons à des...

TOC: quand la manie devient une obsession... Mis à jour le 23/04/2012 - 12h44

Les troubles obsessionnels compulsifs , ou TOC , entraînent des comportements ressemblant aux personnes dites "maniaques" en langage populaire. Pourtant, même si ces entités se ressemblent, elles sont profondément différentes. Le point sur les TOC ou...

Plus d'articles