Travailler malade: bonne idée?

Article créé le 09/01/2012 - 14h15 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/01/2012 - 14h15
-A +A

C'est l'hiver... Et ça, ça veut dire gastro, rhumes et grippes à gogo. Quand vous êtes malade, faut-il aller au boulot?

PUB

La question de la contagion

C'est la première à se poser. Personne ne vous remerciera d'être venu travailler si vous avez infecté tous les collègues qui vous entouraient... En règle générale, nous restons contagieux quelques jours après la disparition des symptômes (48 heures au moins pour la gastro-entérite, trois à cinq jours pour la grippe), mais nous le sommes alors nettement moins que quand la maladie est active. Si vous consultez votre médecin, il pourra vous conseiller sur l'opportunité de retourner au travail. Rappelons aussi que le risque de contagion peut être diminué si vous prenez certaines précautions, qui sont pratiquement les mêmes pour toutes les maladies:

  • Se laver soigneusement les mains après être allé aux toilettes et après s'être mouché.
  • Ne pas laisser traîner des mouchoirs utilisés.
  • Couvrir sa bouche quand on tousse ou quand on éternue.
  • Si vous partagez un poste de travail, utilisez éventuellement des lingettes désinfectantes après y être passé.
  • Si vous allez en réunion, un petit coup de fluide lave-mains anti-virus avant de serrer des mains est également conseillé...

 

Comment vous sentez-vous?

En réalité, vous êtes le mieux placé pour savoir si vous pouvez retourner au travail malgré votre maladie. Vous connaissez votre corps et vos réactions à la maladie... Vous savez aussi quelle est votre charge de travail et l'impact qu'aura sur elle une absence de quelques jours. Certains voudront prendre un ou deux jours de complet repos pour bien se remettre... D'autres préféreront pouvoir avancer dans leur travail, même au ralenti, plutôt que de risquer l'épuisement à leur retour. En revanche, une règle est complètement incontournable: celle d'écouter votre médecin et de suivre son avis pour ce qui concerne les congés de maladie. Faire pression sur un professionnel de santé pour qu'il vous signe une autorisation de ne pas aller travailler est vraiment à déconseiller. Vous rompez la confiance qui est très importante entre médecin et patient; et vous diminuez en réalité vos chances d'améliorer votre situation au travail. Si vous êtes dans une situation professionnelle difficile, vous n'êtes pas sans recours. Selon la taille de votre entreprise, le médecin du travail, le service des ressources humaines, éventuellement un syndicat ou un représentant du personnel peuvent vous aider. Votre médecin traitant, quant à lui, doit se contenter de vous donner un avis sérieux et respecté sur votre santé.

Billet initialement publié le 09/01/2012 - 14h15 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/01/2012 - 14h15
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Quand aller voir le médecin du travail ? Publié le 25/02/2014 - 10h27

La mission d’un médecin du travail est de s’assurer que le travail n’altère pas la santé physique ou mentale d’un travailleur. Pour cela, il existe des consultations organisées, mais il est aussi possible de consulter son médecin du travail sur deman...

Arrêt maladie : ce qui est vrai, ce qui est faux Mis à jour le 18/03/2013 - 11h42

Nous sommes nombreux à être amené, un jour ou l’autre, à prendre un arrêt de travail pour maladie . En effet, des plus bénignes aux plus graves, certaines affections imposent de prendre soin de soi et d’écarter pour un temps plus ou moins long nos ac...

Congé maladie: comment ça marche? Mis à jour le 09/08/2010 - 00h00

Rester à la maison quand on est trop malade pour travailler, tout en continuant à percevoir son salaire, c'est un progrès énorme de nos sociétés développées. Mais connaissez-vous vraiment le congé maladie , les droits et les devoirs qui s'y attachent...

Ciments : jamais sans les gants ! Mis à jour le 20/05/2003 - 00h00

Protégez vos mains. La majorité des bricoleurs du dimanche ne connaissent pas les dangers pour la santé de l'utilisation des ciments. Leur manipulation peut provoquer différentes affections cutanées appelées dermatoses.

Plus d'articles