Toxoplasmose : pas seulement pendant la grossesse ?

Article créé le 30/03/2017 - 11h23 et mis à jour par Marion Garteiser, jounraliste santé le 30/03/2017 - 11h30
-A +A

Le mot toxoplasmose évoque immanquablement la grossesse. Cette maladie parasitaire est en effet très discrète chez l’adulte, alors qu’elle peut être dangereuse chez le fœtus. La plupart d’entre nous en découvrent d’ailleurs l’existence à l’occasion d’une grossesse. Et pourtant…

PUB

La toxoplasmose mère de tous les maux ?

Le parasite de la toxoplasmose reste présent dans l’organisme, et certains pensent qu’il affecte toute la vie de la personne qui l’a attrapée. En effet, certaines études pointent le fait que les personnes qui portent le parasite ont plus de conduites à risque – les accidents de la route, notamment, seraient plus fréquents chez eux.

Selon une étude récente, être contaminé par la toxoplasmose serait aussi lié, chez les enfants, avec de moins bonnes performances en mémoire et en lecture.

Difficile d’évaluer l’influence de la toxoplasmose
Les chercheurs discutent de l’importance de la toxoplasmose depuis des années. Le problème, c’est que le parasite est fréquent dans la population, et que l’avoir dans l’organisme est lié à l’état de santé, au revenu et à d’autres choses qui peuvent aussi jouer sur les accidents de voiture, ou sur les performances scolaires des enfants.

Restons toujours prudents

Dans le doute, pas trop d’inquiétude : la majorité de la population a été exposée à la toxoplasmose, ce n’est donc pas dramatique… à moins d’être immunodéprimé(e) ou enceinte, elle ne pose pas de danger pour la santé.

Cependant, il est intéressant de rappeler que la toxoplasmose est bien une maladie. Au moment des grossesses en effet, les femmes qui y ont été exposées se sentent souvent privilégiées : elles peuvent manger plus de choses que celles qui sont séronégatives et doivent donc faire de gros efforts pour éviter d’être contaminées. Alors rappelons à celles qui doivent se contenter de produits pasteurisés pendant toute leur grossesse que oui, contrairement aux apparences, elles sont privilégiées. Pourvu que ça dure !

Billet initialement publié le 30/03/2017 - 11h23 et mis à jour par Marion Garteiser, jounraliste santé le 30/03/2017 - 11h30
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Vous projetez de faire un bébé ? Mis à jour le 28/02/2006 - 00h00

Il faudrait généraliser une sorte de consultation préconceptionnelle afin de repérer les problèmes éventuels et d'envisager les différentes stratégies optimisant les chances de conception et de grossesse non compliquée. Celle-ci serait l'occasion de...

Plus d'articles