La toxoplasmose : comment l'éviter pendant la grossesse

Mise à jour le 08/08/2012 - 11h42
-A +A

La toxoplasmose est une maladie due à un parasite n'a que peu de conséquences en dehors de la grossesse. En revanche, chez une femme enceinte, il peut y avoir des effets graves sur le foetus. Pourtant, en France, une femme sur deux n'est pas immunisée. Comment éviter d'attraper la toxoplasmose au moment de la grossesse ? Quelques règles simples.

PUB

Toxoplasmose : mais de quoi s'agit-il?

La toxoplasmose est une maladie due à un parasite, le toxoplasma gondii. Ce parasite est un protozoaire, c'est-à-dire, ni un virus ni une bactérie. Il est de la même famille que les amibes. Il a besoin pour se développer d'infecter divers hôtes tels que l'homme, le boeuf, le mouton, le lapin, le rat et l'oiseau, mais surtout le chat, qui est son hôte définitif, chez qui il va se reproduire.

Chez la femme enceinte, il peut traverser le placenta et atteindre le foetus. La contamination chez l'homme se fait par voie orale (par la bouche) lors de l'ingestion de nourriture contaminée ou par les mains. Les légumes peuvent être contaminés par le parasite car les chats excrètent le parasite dans leurs selles, et celui-ci peut rester plus d'un an dans la terre, risquant ainsi d'infecter des légumes.

Quel est le risque de la toxoplasmose?

Une femme sur deux n'est pas immunisée contre la toxoplasmose, c'est-à-dire qu'une femme sur deux n'a pas été en contact avec le parasite. Si au moment de la grossesse, une femme est déjà immunisée, elle n'a aucun risque de contracter la maladie.

Si elle n'est pas immunisée au moment de la grossesse, le risque est d'environ 1%. Cela peut sembler faible, mais il faut savoir que la transmission de la maladie au foetus est d'environ 30%, et que si un foetus est atteint, il risque dans 10% des cas des séquelles définitives. De plus, le traitement de la maladie ne permet pas complètement d'éliminer le risque de séquelles.

Initialement publié le 09/06/2004 - 02h00 et mis à jour le 08/08/2012 - 11h42
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles