Toux du nourrisson, halte aux idées reçues !

Mise à jour par Hélène Joubert, journaliste scientifique le 23/11/2015 - 09h31
-A +A

La toux, c’est naturel et utile : un mécanisme de lutte contre l’excès de sécrétions nasales et bronchiques. Alors même si elle est inconfortable, cessons de vouloir la stopper à tous prix. D’ailleurs, antitussifs et autres mucolytiques sont contre-indiqués jusqu’à 6 ans.

PUB

Dédramatiser la toux du nourrisson !

Tousser, c’est comme une petite séance de kinésithérapie respiratoire naturelle : cela permet l’évacuation des sécrétions bronchiques et nasales (le mucus) qui tombent dans l’arrière-gorge. Les quintes de toux sont très fréquentes, surtout avant l’âge de trois ans et sont le plus souvent le témoin d’une banale infection des voies respiratoires. Elles surviennent surtout pendant la saison hivernale mais elles peuvent se manifester toute l’année. Les virus en cause investissent les cellules du nez puis des bronches et peuvent provoquer rhinopharyngite, bronchite, rhume et bronchiolite.

 

Toux du nourrisson : oublier le réflexe antitussif

Vouloir un médicament est une attitude bien compréhensible : la toux chez les enfants est désagréable, bruyante ; souvent, elle empêche les petits de dormir et rend donc les nuits difficiles pour toute la famille. Pour autant, le réflexe « antitussif » est contre-productif. En effet, depuis 2013, tous les antitussifs sont contre-indiqués jusqu’à 6 ans. Peu efficaces, ils risquent chez les petits enfants de rendre la situation encore plus grave, explique le Dr Ania Carsin, pneumo-pédiatre (Marseille) : « Si l’on prend un antitussif qui arrête la toux, les sécrétions ne seront plus évacuées, d’où un risque d’infection (bronchite, bronchiolite). Quant aux mucolytiques, le petit enfant n’ayant pas un mécanisme de toux suffisamment important pour les évacuer, elles vont s’accumuler dans les bronches. »

 

Initialement publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le 20/10/2015 - 14h35 et mis à jour par Hélène Joubert, journaliste scientifique le 23/11/2015 - 09h31

D’après un entretien avec le Dr Ania Carsin, pneumo-pédiatre dans le service de Pédiatrie, CHU de Marseille - Hôpital de la Timone.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dis-moi comment tu tousses, je te dirai pourquoi tu tousses Publié le 16/02/2016 - 12h24

Vous toussez comment exactement ? Cette question est très importante, tout comme les précisions apportées dans la réponse. En effet, il existe bien des façons de tousser, et les caractéristiques de la toux mettent sur la piste de sa cause.

Toux aiguë de l’enfant : comment y faire face ? Publié le 23/12/2016 - 09h36

Si vous êtes parents, vous avez sûrement déjà vécu un de ces épisodes de toux aiguë, liés en grande majorité à des infections respiratoires banales, mais qui sont angoissants et fatigants pour toute la famille. Peu de médicaments sont conseillés pour...

D'octobre à mars : attention à la bronchiolite ! Publié le 06/02/2014 - 14h07

Chaque année, la bronchiolite touche en Belgique un tiers des enfants de moins d'un an. Et le virus qui circule cette année est particulièrement agressif. Infection agressive des voies respiratoires provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS)...

Hiver : les maux du froid Publié le 30/11/2017 - 15h40

L' hiver s'accompagne de sa cohorte d'infections qui bien que bénignes nous mettent à plat : rhume, laryngite, toux .... D'où l'importance d'agir dès l'apparition des premiers symptômes afin d'éviter d'une part que ces petits maux ne s'aggravent et,...

Plus d'articles