Tous les régimes se valent!

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 17/05/2005 - 00h00
-A +A

Pour la première fois, une étude scientifique a comparé l'efficacité des régimes qui font la mode actuelle de la minceur. Verdict : personne ne sort gagnant de ce combat fratricide…

PUB

Atkins, Zone, Montignac,... tous vantent haut et fort les mérites de leur méthode de perte de poids. Et pour chacun, la même rengaine : elle est la plus efficace et la plus facile à suivre… Mais qu'en est-il réellement ? Cette question, des chercheurs du Tufts-New England Medical Center à Boston se la sont posées récemment en mettant sur le grill quatre des régimes les plus en vogue à l'heure actuelle aux Etats-Unis (et qui rencontrent également un succès certain chez nous) : Atkins, Weight Watchers, Zone et Ornish.

Quatre régimes, quatre discours

Chacun de ces régimes se distingue par sa méthode. Atkins recommande une réduction sévère des glucides sans restriction des lipides, Weight Watchers incite à la diminution de la taille des portions et des calories, Zone est un régime riche en protéines et à faible charge glycémique et Ornish est un régime pauvre en lipides. Afin de comparer les effets sur le poids de ces différents régimes, 160 personnes obèses ou en surcharge pondérale ont été assignées au hasard à l'un d'entre eux pendant un an. Précisons que ces volontaires souffraient à des degrés divers d'hypertension, de problème de cholestérol et avaient un taux de sucre élevé dans le sang.

Difficiles à suivre... jusqu'au bout

Premier constat : seuls 42 % des participants ont suivi à la lettre leur régime pendant toute la durée de l'étude ! Mais le taux d'adhésion est encore plus faible pour Atkins et Ornish, jugés comme des régimes trop extrêmes. Et le résultat, direz-vous ? Il est loin d'être extraordinaire ! En moyenne, la perte de poids obtenue était de 5 kg. Mais, information majeure : aucun des régimes ne sort du lot, car aucune différence significative n'apparaît selon le type de régime auquel on adhère. Ce qui compte essentiellement, c'est la compliance au régime, un facteur qui détermine clairement la quantité de poids perdu, plus que le type de régime.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 17/05/2005 - 00h00 Dansinger ML et al. JAMA. 2005;293:43-53.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Déception autour des régimes Mis à jour le 08/02/2005 - 00h00

Un grand nombre de personnes s'engagent dans des régimes. Et il faut bien dire que la multitude des régimes proposés ne fait qu'accentuer ce phénomène. Toutefois, il existe peu de données portant sur leur efficacité et leurs conséquences pour la sant...

Régime protéiné : régime "miracle" ? Publié le 09/01/2012 - 14h30

Bien que très radicaux, les régimes protéinés ont toujours la cote, en particulier après les fêtes. Objets d'un véritable business, ils promettent une perte de poids spectaculaire. Faut-il s’en méfier ?

Les régimes sont plus efficaces chez les hommes Mis à jour le 04/10/2005 - 00h00

Les régimes ne sont pas l'apanage des femmes. Les hommes sont, eux aussi, largement touchés par le surpoids et l'obésité. Parallèlement, ils sont de plus en plus nombreux à être préoccupés par leur poids. Les résultats d'une étude britannique montren...

Plus d'articles