Un « Tinder » pour la psychothérapie ? Brrrrr…

Article créé le 29/06/2015 - 09h30 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/06/2015 - 09h30
-A +A

Tinder, vous connaissez ? Cette application permet de faire des rencontres en choisissant les personnes qui nous « intéressent » sur base de leur physique, de quelques caractéristiques, et de l'endroit où elles se trouvent. Une firme propose maintenant le même principe, mais pour trouver un(e) psychothérapeute. Une perspective qui nous glace d'horreur…

PUB

Trouver un psy, vite fait bien fait ?

Il est vrai que trouver un ou une thérapeute, c'est souvent une étape un peu délicate. Il y a beaucoup d'éléments à prendre en compte. Quelle est la thérapie pratiquée, bien sûr, sera la première question à se poser ; mais il y a aussi le quartier où la personne travaille, le tarif des consultations, bref, ce n'est pas un choix évident.

Alors, une application qui permettrait de faciliter tout cela, et de passer directement à la thérapie elle-même, cela peut être tentant. Mais si l'on perdait en cherchant l'efficacité quelque chose de crucial ?

Une thérapie, c'est du temps « perdu »

La formule relève de la provocation. Mais il est clair qu'il y a quelque chose de contre-productif dans le fait de suivre une thérapie. C'est prendre du temps dans des horaires généralement chargés, pour ne rien faire, ou presque : parler, penser, ressentir. Certes, le modèle de la psychanalyse, qui demande généralement une séance par semaine ou plus, pendant des années, est aujourd'hui en concurrence avec d'autres formes de thérapie qui « vont plus vite », ou en tout cas demandent un investissement en temps plus réduit. Mais une thérapie exige toujours quelque chose d'un peu radical : la décision de consacrer du temps à quelque chose qui n'apportera rien de mesurable.

Billet initialement publié le 29/06/2015 - 09h30 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/06/2015 - 09h30
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La vaccination: une alternative à la chimio? Mis à jour le 10/06/2008 - 00h00

La vaccination serait plus efficace que la chimiothérapie comme traitement postopératoire contre le cancer du poumon le plus fréquent. C'est à cette conclusion pleine d'espoir qu'est arrivée une étude coordonnée par le département de pneumologie de l...

Plus d'articles