Comment prévenir le mal de dos chez l'enfant ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/09/2017 - 16h58
-A +A

Les douleurs lombaires sont fréquentes chez l'enfant, dès l'âge scolaire et au cours de l'adolescence.

De nombreux facteurs augmentent le risque de mal de dos pour les enfants : mauvaises postures en classe, cartable mal porté, fatigue, manque ou au contraire l'excès d'activité physique.

Il serait pourtant facile d'y remédier en mettant à la disposition des enfants un matériel scolaire véritablement adapté à leur dos et en veillant à leur hygiène de vie.

PUB

Mal de dos : un problème important

Comme chez les adultes, le mal de dos est de plus en plus fréquent chez l'enfant et l'adolescent. Les spécialistes estiment que 20 à 50% des enfants entre 10 et 15 ans ont mal au dos. Près de deux adolescents sur trois s'en plaignent.

Il est donc essentiel de se préoccuper très tôt de ce problème, quand on sait qu'un enfant sur deux deviendra un adulte souffrant de douleurs lombaires.

L'enfant a de nombreuses raisons d'avoir mal au dos

Vous n'êtes pas sans savoir que la colonne vertébrale supporte l'ensemble du squelette et qu'elle comporte de nombreuses articulations assurant le soutien et la mobilité du cou et du dos.

Dès que l'enfant entre à l'école, sa colonne vertébrale est soumise à diverses contraintes, favorisant la survenue du mal de dos :

  • L'enfant reste en position assise de facon prolongée, et, bien souvent " se tortille " sur une chaise trop petite ou trop grande, ou en raison de la hauteur inadaptée des tables.
  • L'enfant porte mal son cartable, souvent sur une seule épaule, ou les bretelles sont mal réglées.
  • L'enfant peut être fatigué, en raison d'un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité, ou encore à cause d'une alimentation mal équilibrée.
  • L'enfant n'a pas une activité physique suffisante, ou celle-ci est au contraire trop importante.
    En effet, si l'exercice physique est indispensable pendant la croissance, trop de sport peut également agresser la colonne vertébrale de l'enfant, en raison de microtraumatismes répétés.

Prévenir le mal de dos chez l'enfant

La prévention consiste à :

Adopter une bonne position en classe :

Il faut éviter que l'enfant ne se couche sur son bureau lorsqu'il écrit.
Attention, si les enseignants ont un rôle important à jouer, cela ne suffit pas à prévenir le mal de dos. Il serait en effet souhaitable que les écoles puissent être équipées de mobilier ergonomique, avec des chaises réglables et des tables inclinables.
Selon les spécialistes (pédiatres, rhumatologues, kinésithérapeutes), si l'enfant se tient "mal" avec un mobilier standard, c'est parce qu'il cherche à trouver des positions de moindre contrainte pour soulager sa colonne vertébrale.

Porter correctement son cartable :

Là encore, parents et enseignants doivent être vigilants et veiller à ce que les enfants portent bien leur cartable sur les deux épaules, à ce que ses bretelles soient correctement réglées en fonction de la taille.
En revanche, l'importance du poids excessif du cartable dans l'apparition du mal de dos chez les enfants n'a pas été prouvée par les études scientifiques.
Néanmoins, toute solution qui permet d'alléger le poids du cartable est bonne à envisager, comme par exemple le principe d'un livre pour deux.

Surveiller l'hygiène de vie de l'enfant :

Celle-ci conditionne évidemment son état général et est d'autant plus importante que l'enfant est en pleine croissance et qu'il se fatigue plus vite.
La fatigue, source de souffrance de la colonne vertébrale, doit être évitée. Il est aussi important d'adopter de bonnes habitudes alimentaires. Il est en effet démontré que l'excès de poids ou des apports alimentaires mal équilibrés sont des facteurs de risque importants.
De plus, le rythme scolaire et familial de l'enfant doit être adapté au mieux. Il est enfin essentiel que l'enfant dorme bien et suffisamment longtemps.

Avoir une activité sportive adaptée :

Le capital de l'organisme en calcium est fixé à 20 ans et l'exercice physique est indispensable au cours de la croissance, sous peine de maux de dos à l'âge adulte.
Tous les enfants doivent donc faire du sport, celui-ci devant être évidemment adapté à leurs goûts et à leurs aptitudes.
A l'inverse, une pratique sportive trop intensive peut être nuisible car elle augmente le risque de douleur du dos dans le futur. Dans tous les cas, un échauffement et des exercices d'assouplissement sont indispensables pour prévenir ce risque.

Préserver le dos des enfants des risques qui les guettent doit être un souci constant.

A nous, parents et enseignants de les y aider par des mesures simples et de bon sens.

Initialement publié par Dr Philippe Burton le 16/10/2001 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/09/2017 - 16h58

Un bon dos, c'est facile. Odile Payri. Albin Michel. SOS dos. F. Mouret. Frison Roche.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Cartable: attention au mal de dos! Publié le 10/08/2012 - 11h05

Vous vous apprêtez à acheter un cartable pour votre enfant? Ne le choisissez pas à la légère! Car l'utilisation d'un sac inadapté en période de croissance peut se traduire par un mal de dos chronique . Voici quelques conseils pour vous aider à faire...

Surveillez le dos de votre enfant Publié le 27/02/2012 - 17h47

Tout au long de leur croissance, il faut surveiller de près le dos des enfants . A la moindre anomalie, il convient de consulter un chirurgien orthopédiste qui, s'il diagnostique bien un trouble de la croissance, le prendra en charge.

Scoliose et cartable, mythe ou réalité ? Publié le 24/06/2003 - 00h00

Les cartables trop chargés de nos écoliers ont une mauvaise réputation, totalement injustifiée, vis-à-vis de la scoliose. Néanmoins, un tel poids est aberrant sur une colonne vertébrale en pleine croissance mais aussi parce que de nombreux enfants so...

Plus d'articles