Tête qui tourne, vertiges fréquents : que faire ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 10h45
-A +A

Le vertige de l’amour, une addition qui donne le vertige, un décolleté vertigineux…

Le vertige est une sensation familière, mais que l’on a souvent du mal à définir clairement.
Quand il devient trop fréquent, le vertige peut être une vraie pathologie.

Que faire dans ces cas ?

PUB

Quand le vertige n’est pas un vertige

Une définition du vertige

Pas évident de décrire le vertige qui, comme la douleur, est une sensation subjective. On parle en général d’une impression que « tout tourne », le patient lui-même mais aussi ce qui l’entoure. Le patient a aussi souvent un sentiment de déphasage entre lui et ce qui l’entoure. Il peut enfin ressentir une impression de chute imminente et des nausées.

D’autres sensations sont parfois appelées vertiges, alors qu’il s’agit plutôt d’étourdissements. Le patient a alors une impression de tête vide, de tangage, des éblouissements, une sensation de malaise… Mais pas cette sensation de mouvement et de perturbation de l’équilibre.

 

Vertiges : il est important de consulter

Un vertige temporaire, cela peut arriver. Mais si la sensation se reproduit souvent, ou si elle dure, il est important de consulter. En effet, cela peut indiquer un problème d’oreille interne, notamment :

  • Le vertige positionnel paroxystique bénin, qui se caractérise par des crises de vertige très intenses mais de courte durée.
    Dans la majorité des cas, aucune cause n’est retrouvée à ce type de vertige ; on pense que la formation d’un cristal dans le liquide contenu par l’oreille interne pourrait entrainer ces symptômes.
  • Un traumatisme ou une infection de l’oreille interne.
  • La maladie de Menière, qui unit vertiges, surdité et acouphènes.

Il n’y a pas que l'oreille interne qui peut entraîner des vertiges. Des atteintes du cerveau, graves ou non, peuvent aussi le déclencher : tumeurs, AVC, migraines... C'est pourquoi il est important de consulter quand vous constatez que vous avez souvent des vertiges, sans attendre de voir si "ça va passer".

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 07/04/2014 - 10h27 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 10h45

Dr Ulla Duquesne, ORL au CHU Brugmann et à la Clinique des vertiges à Bruxelles.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Plus d'articles