Test au TRH [Thyrotropin realising hormone]

Mise à jour le 15/01/2007 - 01h00
-A +A

Prélèvement : Prélèvements répétés de sang veineux Bilans : Bilan thyroïdien - Bilan d'une aménorrhée

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car plusieurs médicaments interfèrent avec le test : certains neuroleptiques, des anti-vomitifs comme le Primpéran®, un anti-parkinsonien (la levo-dopa ou Modopar®), la bromocriptine (Parlodel®),...

En quoi consiste ce dosage ?

La TRH est une hormone fabriquée par l'hypothalamus qui agit au niveau de l'hypophyse en stimulant la synthèse de TSH, qui va elle-même stimuler la fabrication des hormones thyroïdiennes par la thyroïde.Le test à la TRH consiste à injecter par voie intra-veineuse de la TRH puis à doser à différents temps la TSH. Il permet donc d'étudier la réponse en TSH au cours de diverses maladies thyroïdiennes pour en établir le diagnostic et en assurer le suivi. La TRH stimule aussi la fabrication de prolactine. De fait, le test à la TRH est aussi utilisé pour apprécier la sécrétion de prolactine au cours de certaines maladies qui modifient les sécrétions hormonales de l'hypothalamus ou de l'hypophysaires (pour expliquer une aménorrhée par exemple).

Initialement publié le 02/04/2002 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2007 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Après 60 ans, il faut surveiller sa thyroïde Mis à jour le 10/12/2001 - 00h00

La thyroïde est une glande productrice d'hormones, située à la base du cou. Son bon fonctionnement, évalué par le dosage de la TSH (thyréostimuline), assure la sérénité de beaucoup d'organes et de fonctions. Une étude récente suggère de suivre de plu...

La piste de l'hypothyroïdie Mis à jour le 05/08/2008 - 00h00

Les troubles de la thyroïde entraînent de nombreux symptômes, et sont parfois difficiles à diagnostiquer. Voici quelques signes qui peuvent vous faire penser à une hypothyroïdie, et la marche à suivre si vous les repérez.

Plus d'articles