Téléphones portables : 10 conseils pour se protéger

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/12/2015 - 09h18
-A +A

Il n'existe pour l'instant pas de preuve irréfutable de la dangerosité du téléphone portable pour la santé. Toutefois, les indices s'accumulent sur le risque d'un usage intensif. Les médecins conseillent donc à la population de se protéger : ils estiment que le risque est trop fort pour être ignoré. Voici quelques règles simples qui vous aideront à vous mettre en sécurité.

PUB

10 recommandations contre les ondes des téléphones mobiles

Ainsi, dans le doute, autant apprendre à apprivoiser dès maintenant son téléphone portable en respectant les 10 recommandations suivantes :

1. N'autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable, sauf en cas d'urgence. Les organes en développement sont les plus sensibles aux ondes électromagnétiques.
2. Maintenez votre GSM à plus d'un mètre de votre corps (l'amplitude du champ baisse de 4 fois à 10 cm, de 50 fois à un mètre). Pour cela, utilisez le mode haut-parleur, le kit mains libres ou l'oreillette Bluetooth (à condition de ne pas la garder constamment à l'oreille en période de veille).
3. Restez à plus d'un mètre de distance d'une personne en communication et évitez d'utiliser votre téléphone portable dans des lieux comme le métro, le train ou le bus pour ne pas exposer vos voisins proches.
4. Evitez de porter sur vous votre téléphone, même en veille, et ne le gardez pas près de vous la nuit.
5. Si vous devez le porter sur vous, assurez-vous que la face clavier est dirigée vers votre corps et la face antenne (puissance maximale du champ) vers l'extérieur.
6. Téléphonez le moins longtemps possible en limitant les conversations à quelques minutes (les effets biologiques sont directement liés à la durée d'exposition) et préférez rappeler ensuite d'un téléphone fixe filaire, et non d'un téléphone sans fil DECT dont la technologie est apparentée à celle des portables.
7. Quand vous téléphonez, changez de côté régulièrement et attendez, avant de placer votre appareil à l'oreille que votre correspondant ait décroché.
8. Evitez d'utiliser votre portable lorsque le signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train.
9. Préférez communiquer par SMS plutôt que par téléphone, vous réduisez ainsi la durée d'exposition et la proximité du corps.
10. Choisissez un appareil avec le DAS le plus bas possible (débit d'absorption spécifique qui mesure la puissance absorbée par le corps). Renseignez-vous auprès de votre opérateur pour pouvoir faire une comparaison.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 01/07/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/12/2015 - 09h18

Le Journal du Dimanche, 15 juin 2008. David Servan-Schreiber, professeur de psychiatrie à l'Université de Pittsburgh et auteur de 2 grands succès: " Guérir " en 2003 et plus récemment " Anticancer " en 2007 (Editions Robert Laffont).

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le GSM accusé de tumeur bénigne de l'oreille Mis à jour le 25/01/2005 - 00h00

Cela fait maintenant une dizaine d'années que les GSM ont envahi le marché. Après avoir été suspectés de causer des tumeurs au cerveau, une nouvelle étude suggère que l'utilisation intensive du portable quadruple le risque de tumeur bénigne de l'orei...

Plus d'articles